Abomey-Calavi
Agriculture

3ème EDITION DE LA JOURNEE MONDIALE DU COTON: Le Bénin célèbre l’évènement

Ce jour est célébré la journée mondiale du coton. Un évènement mondial qui a pris corps à partir d’une demande officielle formulée auprès des Nations unies par le  groupe du C4, qui réunit le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad.

Laure LEKOSSA.

Le thème de la journée mondiale du coton de cette année s’intitule  Cotton for Good. Ceci  pour reconnaître les nombreux avantages du coton qui représentent   des moyens de subsistance pour des millions de producteurs, en particulier en Afrique et en Asie, en passant par ses nombreux usages des vêtements aux produits alimentaires et pour les animaux. Le Bénin reste le premier producteur de coton en Afrique de l’Ouest. Au terme de la campagne 2020/2021, le pays a battu son propre record avec une production de 728 000 tonnes de coton.

A l’issu d’un panel de discussion « Le coton sous toutes ses formes » organisé dans le cadre du mois du consommons local et aussi pour la commémoration de la 3ème édition de cette journée, les « Variétés et usage du coton béninois, performances depuis 2016, débouchés et perspectives… » ont été abordées . Animé par la ministre de l’Industrie et du Commerce et son collègue en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche le jeudi 07 octobre 2021 à la salle de conférence de la  Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), ce panel a permis aux participants de se rendre compte des prouesses réalisées par le coton béninois, mais aussi de ses promesses et difficultés. 

Selon Gaston  DOSSOUHOUI, le coton est la moteur qui tire le Bénin sur la voie du développement et sa progression depuis 2015 dans le sens du rendement n’est pas hasardeuse. Elle résulte d’une organisation cohérente et méthodique tant au niveau de l’Etat central que de l’interprofession. Toutefois souligne t-il ,  le maillon faible de la chaîne reste la faible industrialisation qui contraint à l’exportation d’une grosse part de la production. Ce qui n’offre pas une grande marge de plus-values. La ministre de l’Industrie et du Commerce a dans son intervention rassuré que le gouvernement du Président Patrice TALON travaille résolument à la mise en place d’un outil industriel avec une chaîne de valeurs rémunératrice. Car, un accompagnement conséquent est disponible pour les industriels qui veulent s’installer au Bénin. Shadiya  Alimatou ASSOUMAN a  par ailleurs remercié les partenaires techniques et financiers qui accompagnent les pays du C-4. Elle les a  invités au financement de la « Route du Coton », un programme intégrateur initié par le C-4 avant de souligner le choix du gouvernement béninois qui porte, entre autres, sur le développement de l’industrie textile. Ce qui vise à améliorer les résultats dans la chaîne de valeurs du coton, et à bonifier les valeurs non encore révélées des sous-produits du coton. 

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image