Abomey-Calavi
Agriculture

ACMA 2 DANS LE ZOU: Collecte des données des produits agricoles promus

Le programme Approche Communale pour le Marché Agricole, phase 2 sur financement de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas a réuni, mercredi 20 et jeudi 21 Janvier 2021 à Bohicon, une quarantaine d’acteurs des Pôles d’Entreprises Agricoles venus des communes du département du zou.

Par Megan Valère SOSSOU

Deux événements en un dont l’objectif est de collecter les données de ventes des produits agricoles promus par le programme ACMA 2, selon le responsable suivi-évaluation et capitalisation Ousmane OUEDRAOGO. Munis de leurs cahiers et fiches mises à leur disposition, les différents acteurs des Pôles d’Entreprises Agricoles invités, ont eu à renseigner des indicateurs. Au nombre desquels, la valeur des produits agricoles ciblés par le programme ACMA 2 et commercialisés par les acteurs des pôles d’entreprises agricoles (PEA), le nombre d’acteurs (femmes, hommes et jeunes) membres des Pôles d’Entreprises Agricoles qui participent à la commercialisation des produits agricoles ciblés et les volumes de produits agricoles ciblés mobilisés en mesure estimable par ces systèmes.

Pour Zannou Marcèl, Sécrétaire Général des producteurs de palmier à huile, la majeure partie des produits sont vendus par warrantage. Il en a pour preuve la campagne passée où 1863 bidons de 25 litres d’huile rouge ont été warrantés a ajouté au 15 autres bidons enregistrés ces derniers mois. Agoundoté Tatiana du groupement Nounagnon, commune de Ouinhi, remercie le programme ACMA 2, pour l’avoir inculqué le sens des comptes de la quantité des produits et des prix de vente des produits. Elle qui a vendu environ dix tonnes de gari et plus de cinq (05) tonnes de tapioca et déclare avoir fait des recettes allant à 500 000FCFA décembre 2020. A Fadonougbo Pauline, acteurs de la commercialisation du gari de reconnaitre que, grâce aux aides du programme ACMA 2 à travers les ouvertures sur les différents marchés et les foires, elle est arrivé à écouler ses produits surtout au Nigéria soit un total de trois tonnes de gari amélioré vendu. Cette activité est inscrite dans le cadre d’un mécanisme développé par le système de suivi évaluation pour la collecte des données sur les ventes de produits agricoles a expliqué Ousmane OUEDRAOGO précisant qu’en plus des appuis organisationnels, de renforcement de capacité, des outils ont été développés et mis à la disposition des acteurs.

A l’en croire, les données collectées alimenteraient les besoins de rapportage du programme en ce sens qu’elles permettront, en plus d’autres données à collecter, de servir au renseignement des indicateurs de performances du programme ACMA 2.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image