Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

Amélioration des performances du FNDA

 Amélioration des performances du FNDA

Le processus d’obtention d’un agrément financier enclenché

Le conseil des ministres en date du mercredi 24 janvier 2024 a acté la contractualisation pour l’obtention d’un agrément d’établissement financier de cautionnement au profit du Fonds National de Développement Agricole (FNDA). Cette décision vise à améliorer non seulement la qualité mais aussi et surtout à élargir la gamme de facilités d’accès aux financements agricoles.

Nicolas Ahouissoussi, DG FNDA

Le gouvernement du président Patrice Talon, en vue de dynamiser le financement agricole et renforcer le secteur, considéré comme l’un des piliers de la croissance économique a décidé d’améliorer davantage les performances du Fonds National de Développement Agricole (FNDA), qui permet entre autres aux entrepreneurs agricoles d’accéder auprès des banques et des institutions de micro finance à des crédits aux conditions adaptées aux besoins et aux contraintes spécifiques du secteur agricole, à travers la mise en place des fonds de facilitation, de refinancement, de garantie, de bonification d’intérêts ou tout autre instrument financier jugé approprié. Cet apport qualitatif non négligeable pourrait être amélioré. Ce qui justifie le renforcement de la position du   FNDA en obtenant un agrément d’établissement financier de cautionnement. Selon le relevé du conseil, nonobstant l’apport qualitatif du FNDA au profit du monde agricole, ses résultats pourraient être améliorés substantiellement si la garantie qu’elle propose était éligible dans le cadre du dispositif prudentiel en vigueur au sein de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA). Pour se faire, le gouvernement marque son accord pour recrutement d’une expertise internationale pour accompagner le FNDA dans le processus d’obtention dudit agrément d’établissement financier de cautionnement.

Le FNDA est un établissement public à caractère agricole, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière et est placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (MAEP). Le Fonds National de Développement Agricole (FNDA) est, en outre, régi par toutes autres dispositions règlementaires et lois en vigueur dans le secteur agricole.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *