Abomey-Calavi
Genre et développement

BELLES PERFORMANCES A L’ATDA 3 AU TITRE DE 2020 Des résultats révélateurs du leadership de Richicatou SALE et son équipe

Aux nombres des réformes opérées par le gouvernement béninois pour le développement et la promotion des filières agricoles, figure la création des Agences Territoriales De Développement (ATDA). Subdivisés en plusieurs pôles répartis sur l’ensemble du territoire Nationale, elles œuvrent pour l’émergence des Filières. C’est le cas du pôle 3 de cette Agence situé à Natitingou qui a enregistré des performances remarquables au niveau de certaines filières spécifiques de sa zone d’intervention au cours de la campagne agricole 2020 -2021.

Par Laure LEKOSSA

Le secteur agricole est un levier majeur du développement de l’économie Béninoise, il contribue à près de 30% du PIB, 1% du taux de croissance, plus de 50% des emplois et constitue la principale source de devises du pays (MAEP, 2016). Le secteur est caractérisé par une faible diversification, par la culture de subsistance, par une forte dégradation des sols et par sa vulnérabilité à la variabilité climatique. L’augmentation de la production est surtout assurée par l’expansion des superficies et non par l’accroissement des rendements. Face à ce décor, les décideurs nationaux, travaillent à améliorer les performances de cette agriculture à travers entre autres des actions de réorganisation de l’environnement de développement de ce secteur d’activités. Ainsi le secteur agricole béninois a connu plusieurs réformes visant chacune à accroître les performances qui étaient les siennes. Depuis 2016, le secteur connaît de nouvelles mutations qui se sont concrétisées, au plan institutionnel, par la liquidation de certaines anciennes structures d’Etat et la mise en place d’une nouvelle organisation. Il s’agit les Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA). L’Agence Territoriale de Développement Agricole a pour objet de veiller à une meilleure combinaison de l’approche filière et de l’approche territoriale ainsi que l’ application des instruments et démarches y afférents, notamment: la sélection des filières prioritaires pour le pôle ; les interventions sur les maillons pertinents des filières à développer ; le renforcement des relations entre les différentes catégories d’acteurs ; l’établissement des partenariats stratégiques pour des réponses aux problèmes des producteurs, des transformateurs, des services financiers, des commerçants de produits agricoles et leurs dérivés, et des consommateurs ; la promotion des aménagements hydroagricoles, le développement de la mécanisation agricole et la réalisation des infrastructures structurantes dans le pôle. Elles visent entre autre à faciliter l’accès des producteurs aux facteurs de production et aux services de qualité adaptés à travers des mécanismes novateurs d’appui à la mise en place des intrants spécifiques, des matériels et équipements adaptés et à mettre en œuvre mettre les actions transversales de promotion des filières agricoles.

Situé à Natitingou, le pôle3 de l’ATDA Atacora –Ouest regroupe 6 communes du Nord Bénin à savoir Natitingou, Toucountouna, Boukoumbé, Tanguiéta, Matéri, et Cobly. Il a à sa tête Richicatou SALE, une brave dame reconnue pour sa sympathie et son dynamisme. Depuis qu’elle a pris les rênes de ce pôle de développement, elle dit avoir mené plusieurs actions pour le rayonnement des filières agricoles au Bénin au cours de l’année 2020 -2021. « Pour ce qui concerne les actions phares menées, nous avions pu mettre à temps les intrants pour les semences de riz, de maïs avec l’appui de divers projets / programmes, le PROCARD, le PROAGRI, le FIAGRI, nous avions mis en place des engrais NPK, d’urée et d’autre avec l’appui de nos partenaires à coût subventionner » fait-elle savoir. Au niveau de ce pôle souligne-t-elle plusieurs prouesses ont été réalisées par son agence dans les différentes filières agricoles, notamment le riz et le fonio. « A la fin de cette campagne agricole, on peut se satisfaire du fait que sur une prévision de 86 milles tonnes de riz par exemple, nous avons fait 87 milles 102 % et pour ce qui concerne le soja, nous avons produits 15 milles 493 tonnes de soja contre une prévision de seulement 8 milles 272 donc nous sommes à un taux de 178 % et pour ce qui concerne le fonio qui est une filières spécifiques à notre pole , c’est à croire que nous avons réalisées 04 campagne en 1an ; parceque nous sommes à 425 % de taux de réalisation ».

Et pour atteindre ce taux de réalisation, des dispositions préalables ont été prises notamment la mise à disposition des producteurs des engrais spécifiques pour leurs différentes productions, l’appui au producteurs à travers la mise à disposition des semences de qualités. Au niveau du pole 3 se retrouve aussi des filières émergentes telles que la mangue pour lesquelles des actions ont été menées entre autres la mise en place 10 milles plants de mangues greffés avec des variétés Kinte et Amélie, la mise en place 3800 plants d’anacardiers, tout ceci pour l’installation de nouvelles plantations en vue de l’obtention de meilleurs rendements. L’encadrement technique des producteurs a été aussi une véritable action entreprise à l’endroit des producteurs. Parlant de la filière Karité au Bénin, l’ATDA pôle 3 Atacora –Ouest a à sa charge la coordination de toutes les actions liées à cette filière. A cet effet, le pôle a procédé avec l’appui de ses partenaires à l’opérationnalisation du PNDF (plan National de Développement de la Filière Karité) et ceci en complémentarité avec tous les acteurs intervenant dans la chaine de production suivie d’une feuille de route strictement élaborée.

Malgré les difficultés rencontrées, telles que la mise en place des subventions, la prise en charge des prestataires pour défaut de retard des subventions de la part des PNDF ( Programmes Nationaux de Développement des Filières ), les perturbations pluviométriques enregistrées, Richicatou Salé et son équipe n’ ont pas hésité à produire de résultats. Pour la suite de son travail des perspectives s’annoncent avec de bons espoirs selon ses dires. « Nous avons déjà des accords de principes avec des partenaires clés qui sont prêts à nous accompagner. Nous avons fait des ateliers d’opérationnalisation, nous avons retenu un certains nombres d’activités par exemple pour le développement des Agrobusiness clusters (Abc) qui sont des activités entièrement portés par le PROAGRI 4. La mise en place de ses Abc va permettre la propulsion des filières. Il y a aura suivi minutieux qui sera fait au niveau des clusters qui seront coachés, et ce sera l’envole total pour la promotion des filières surtout le riz et le Karité. » a-t-elle notifié. Elle ajoute « Nous avons prévu le lancement de la campagne agricole 2021 -2022 de Karité avec la contribution de tous les acteurs intervenant sur la filière ; le renforcement des capacités des agents de l’ATDA ainsi que des producteurs qui seront fortement appuyés ; la mise en place d’une table ronde pour le renforcement de la synergie entre acteurs afin de définir les axes stratégiques, pour recentrer le rôle de chaque acteur dans le développement du pole 3 et en vue d’une parfaite la promotion des filières ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image