Abomey-Calavi
Agriculture

BONNE GOUVERNANCE AU SEIN DE L’IPEB : Les familles d’acteurs s’approprient les documents de gestion

Les élus et les représentants des familles d’acteurs de l’IPEB notamment l’Association Nationale des Distributeurs de Poisson d’Elevage (ANADIPE), et l’Association Nationale des Coopératives et des Entreprises de Pisciculture (ANACEP), se sont retrouvés à Cotonou du lundi 25 Janvier au Samedi 30 janvier 2020. Ceci pour une retraite d’internalisation des différents documents de gestion de l’IPEB déjà élaborés.

Par Laure LEKOSSA

Faire approprier les élus de l’IPEB, le personnel technique et ses familles d’acteurs aux outils de gestion pour asseoir une bonne gouvernance et assurer un fonctionnement durable de l’interprofession tout en lui garantissant une bonne visibilité. C’est l’objectif visé par cette retraite d’une semaine à Cotonou. De façon spécifique, cette séance d’échanges et de discussion, est une occasion pour l’IPEB de faciliter la compréhension et l’utilisation des documents de stratégies de mobilisation de ressources propres, de procédures de gestion administrative, financière et comptable et du plan de communication de l’IPEB à ses membres . Les participants disposeront désormais de supports pour faciliter le contrôle et le suivi – évaluation des activités de l’interprofession afin d’améliorer la gouvernance interne de ses familles d’acteurs à travers l’utilisation des procédures de gestion mise en place. « Aujourd’hui, il est question pour les élus de s’entendre avec la base sur les différentes actions à menées et les élus pourront être jugés à partir de ses différentes actions contenues dans le plan de développement stratégique de l’organisation qui a été décliné en plan opérationnel, détaillé par année et ainsi tout le monde sait ce qu’il faut faire pendant cette année et à quoi doit s’attendre les membres parceque l’intérêt de l’organisation , c’est de servir ses membres » explique Hermann Christian GUIDIBI , président de l’IPEB. Martial Koudérin, Secrétaire Générale de l’IPEB ajoute « l’interprofession est née il y a environ 3 mois et nous avons travaillé déjà pendant ces trois mois à élaborer quelques documents principalement 3 documents à savoir le plan stratégique de développement de l’Interprofession des Poissons d’Elevage, le manuel des règles et procédures de gestion administrative et comptable et un plan de communication pour l’interprofession. Pour nous, il était important que nous puissions réunir les membres à la base pour une internalisation de ces documents. Ils doivent comprendre de façon précise ce que l’interprofession envisage de faire à travers ses différents documents et comment elle devrait fonctionner ».

Au cours de ses assisses, les élus et le personnel technique de l’IPEB ont pu débattre sur les questions de développement de la filière et se familiariser aux documents techniques. Ces échanges leur ont permis d’avoir une meilleure connaissance des documents de gestion pour son application au PTBA. Aux termes de ces ateliers, des amendements et des recommandations ont été proposés aux élus pour une parfaite réussite de leurs mission. Aux dires de Martial Koudérin Secrétaire Générale de l’IPEB, les participants ont accordé un intérêt particulier aux activités effectués et aux différents points abordés au regard des nombreuses discussions menées. L’IPEB poursuit –il est née avec de très grandes ambitions vu la grandeur des défis à relever parce qu ’il s’avère important de réduire les importations et de développer des services et stratégies pour renforcer la production des poissons au Bénin.

Le Projet d’Appui à la Diversification Agricole (PADA) dans ses phases initiales et Additionnelles s’est donné pour objectif la restauration et l’améliorer la productivité au champ et la valeur ajoutée post-récolte pour des chaînes de valeur ciblées notamment le riz, le Poisson, l’anacarde, et l’ananas. Ce Projet est mis en œuvre à travers le Programme Cadre d’Appui à la Diversification Agricole (ProCAD), qui est le cadre de financement de la Banque mondiale pour soutenir la mise en œuvre des programmes de développement de l’agriculture au Bénin. Dans sa mise en œuvre, le PADA dans sa Phase Additionnelle a appuyé à travers la sous-composante 3.1, la restructuration de la famille des pisciculteurs du Bénin, la structuration de la famille des distributeurs de poissons et la création de l’Interprofession Poissons d’Elevage du Bénin (IPEB) à travers un processus commencé en août 2019 et qui s’est achevé en octobre 2020. Cet atelier d’internalisation des documents de gestion de l’IPEB (Interprofession des Poissons d’Elevage), lui permettra d’encadrer les différentes familles d’acteurs de poissons dont la cohésion est gage de succès pour ses actions.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image