Abomey-Calavi
Environnement

BONNE GOUVERNANCE EN EAU AU BENIN: Un projet estimé à 85.179.817.000 FCFA pour l’année 2023

Pour le compte de l’année 2023, le ministre de l’eau et des mines, Samou Seidou ADAMBI a présenté au président Louis Vlavonou et ses collègues, son projet de budget estimé à 85.179.817.000 FCFA. L’objectif est de braver plusieurs investissements et quelques actions fortes.

Le ministre ADAMBI à l’Assemblé Nationale

Jean-Baptiste HONTONNOU

Le projet de budget du ministère de l’eau et des mines pour le compte de l’année 2023 est estimé à 85.170.817.000 Fcfa contre 74.448.532.000 Fcfa en 2022, soit un taux d’accroissement de 14,41%. Il est réparti en dépenses ordinaires à hauteur de 2.052.606.000 Fcfa et en dépenses en capital de 82.127.211.000 Fcfa. En effet, ce budget défendu par le ministre ADAMBI permettra de mener de fortes actions telles que la promotion de l’accès à l’assainissement des eaux usées et pluviales en milieu urbain, le suivi des activités de projet de construction et d’exploitation du pipeline export Bénin-Niger sur toute l’étendue du territoire national, la restructuration du secteur minier, la poursuite des travaux de renforcement des systèmes d’alimentation en eau dans 7 villes du Bénin non encore couvertes par la SONEB, l’amélioration de la disponibilité de l’eau en quantité et en qualité pour les activités de production, la finalisation des études ADS, APD pour le démarrage des travaux de renforcement des systèmes en eau potable dans 60 villes faiblement couvertes, l’amélioration du cadre de gestion pour une bonne gouvernance de l’eau.

Selon les explications du ministre, le Ministère de l’Eau et des Mines a des actions prioritaires à mener. Au nombre de celles-ci, l’on note principalement la réduction des disparités d’accès à l’eau potable en faveur des populations ne bénéficiant pas encore du service d’eau potable, surtout en milieu rural ; l’accès à l’eau potable des petits centres ou agglomérations à forte densité ou en extension qui sont demeurés sans accès jusqu’à présent ; une meilleure connaissance des risques liés à la ressource en eau ( surface et souterraine) ; la recherche d’efficacité et de durabilité dans l’utilisation et la gestion des ressources mobilisées ; l’implication effective du secteur privé ; l’amélioration du cadre législatif, réglementaire et technique du secteur des Mines et des Hydrocarbures (exploration pétrolière, code pétrolier aval et Code Gazier; Code minier…) ; la mise en place des outils de planification et de gestion du secteur des Mines ; l’approfondissement des connaissances sur le potentiel minier du Pays ; le développement de l’artisanat minier ; la recherche et valorisation des ressources minérales ; l’amélioration des conditions d’approvisionnement en produits pétroliers et en gaz nature. Il faut également noter de manière détaillée que les ressources budgétaires affectées à chaque Programme Budgétaire du Ministère se résument comme suit : le Programme 076 Pilotage et Soutien : 1.792 414 249 FCFA ; le Programme 077 Eau : 81.516.406.100 FCFA et enfin le Programme 078 Mines : 1.870.997.106 FCFA.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image