Abomey-Calavi
Agrobusiness

CAMEROUN/ SUPPRESSION DES EXONERATIONS FISCALES DE TROIS PRODUITS

Ruth EDOH

Le ministre des Finances Louis Paul Motaze s’est prononcé le 5 juillet dernier sur la suppression des exonérations fiscales des produits de grandes consommations importés (riz, poisson et blé). C’était au parlement de la république lors du débat d’orientation budgétaire (DOB), préparatoire au projet de la loi de finances 2023 que le ministre a mis l’accent sur cette décision du gouvernement camerounais. Selon les propos du ministre, le gouvernement procédera à une revue systématique de toutes les dépenses fiscales existantes, en vue de supprimer les exonérations fiscales inefficaces ou peu pertinentes au regard de l’évolution des politiques publiques. « Par exemple, l’accompagnement de la politique d’import substitution voulue par le gouvernement impose que les exonérations sur certains produits, qui grèvent en balance commerciale et sont ciblés dans le cadre de cette politique, tels que le riz, le poisson et le blé, soient aujourd’hui réduites ou progressivement supprimées », explique-t-il.
À en croire le média “Investir au Cameroun”, la hausse du droit de douane de 5 % à 10 % pour le poisson et le riz, une augmentation du droit de douane de 0 % à 5 % pour le blé ; une hausse du droit de douane de 5 % à 30 % pour le maïs et les tourteaux de soja était des décisions prise par le gouvernement, mais malheureusement n’ont pas été suivi à la lettre.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image