Abomey-Calavi
Environnement

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Constat acerbe, l’obligation d’aller plus loin dans la sensibilisation (Action Climat, bon élève dans cette lutte ; les jeunes dorénavant fer de lance)

Mahussé Barnabé AISSI

Communiquer sur les changements climatiques, c’est éduquer les publics et les inciter à agir pour lutter contre la crise climatique. Tout le monde peut jouer un rôle en faisant entendre sa voix, en partageant des solutions et en plaidant pour le changement en s’appuyant sur des expériences, des contextes culturels et des valeurs sous-jacentes différents. Si la production d’une communication, une vidéo, un podcast, un article écrit ou un graphique sur les changements climatiques, il faut garder à l’esprit les conseils suivants pour en faire un contenu utile, efficace et fiable.

Utilisez des informations scientifiques faisant autorité

Pourquoi ?

La mésinformation et la désinformation sont très fréquentes sur la question des changements climatiques – et elles sont des obstacles majeurs aux progrès dans la lutte contre la crise climatique. Les contenus fallacieux ou trompeurs déforment la perception de la science et des solutions en matière de climat, sont source de confusion et conduisent souvent à une action plus lente, ou même à des actions nuisibles. « Les discours et la désinformation sur le changement climatique et l’affaiblissement délibéré de la science ont contribué à des perceptions erronées du consensus scientifique, à l’incertitude, au mépris du risque et de l’urgence et à la désunion », selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Comment ?

Vérifiez vos sources. Lorsque vous partagez des faits et des chiffres, assurez-vous qu’ils proviennent d’une source fiable, fondée sur la science (conformément au consensus scientifique le plus récent) et objective (ni biaisée ni influencée par des intérêts financiers ou politiques). Les articles évalués par les pairs (révisés par des experts du même domaine avant leur publication) fournissent généralement les informations les plus fiables. Une source faisant particulièrement autorité est le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat de l’ONU, dont les évaluations très complètes sont rédigées par des centaines d’éminents scientifiques, avec des contributions de milliers d’experts, et approuvées par ses 195 pays membres.
 

Arrêtez la désinformation…

Ce que vous publiez en ligne peut se propager très rapidement. Arrêtez-vous un instant avant de partager quelque chose. Découvrez qui en est à l’origine, quelles sont ses sources, qui l’a payé et qui pourrait en tirer profit. Si vous détectez de la désinformation parmi vos abonnés, réfutez-la en suivant le modèle « Fait, Mythe, Erreur », qui peut vous aider à faire passer un message qui restera en mémoire.

 Mobilisez l’action Pourquoi ?

Nous avons besoin de tout le monde sur le pont. Pour atteindre zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050, et réduire les émissions de moitié d’ici 2030, il ne faudra rien de moins qu’une transformation complète de nos modes de production, de consommation et de transport. Des sondages indiquent qu’une majorité de personnes dans le monde veulent que leurs gouvernements agissent et la plupart des citoyens des économies avancées sont prêts à apporter des changements dans leur propre vie.

Soyez pertinent

Parlez avec les gens à leur niveau et évitez le jargon technique. Par exemple, il peut être difficile de se représenter ce que signifie limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Présentez le problème d’une manière qui résonnera auprès de votre public local, en le reliant à des valeurs partagées comme la famille, la nature, la communauté et la religion. La sécurité et la stabilité – protéger ce que nous avons – se sont également avérées être des cadres très efficaces pour créer un sentiment d’urgence.

Faites participer les jeunes

 Le mouvement mondial des jeunes pour le climat a joué un rôle puissant pour pousser les dirigeants à agir et leur faire rendre des comptes. Faire parler des jeunes aidera la jeunesse à mieux s’identifier avec le sujet et à s’impliquer davantage pour exiger le changement. Mais évitez de présenter les changements climatiques comme un problème qui concerne uniquement les générations futures. Les conséquences sont lourdes dès maintenant et il faut agir dès maintenant.

Source : Ces lignes directrices ont été élaborées par le Département de la communication globale des Nations Unies, en consultation avec la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), et l’OMM, ainsi que (CAAD), (CAN), TED Countdown, et le Programme de Yale sur la communication sur les changements climatiques.



Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image