Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

COLLABORATION ENTRE LA COOPÉRATION SUISSE AU BÉNIN ET LE PAM: Un véritable espoir pour l’accès aux marchés des produits locaux

L’accord signé le 22 Juillet 2020 entre la Coopération suisse au Bénin et le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) pour lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables du Bénin se matérialise déjà sur le terrain. Le 09 septembre 2020, le Chef Suppléant de Coopération internationale suisse, accompagné du chargé de Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR), d’un représentant du PAM et d’une délégation du Consortium Swisscontact-LARES ont organisé une visite terrain au niveau des complexes de magasin où seront stockés les vivres produits localement pour les cantines scolaires. Il s’agit notamment des complexes de magasin de l’Union Communale des Producteurs (UCP) N’Dali et celui de la Coopérative Villageoise des Producteurs de Maïs (CVPM) de N’Dali centre, représentés respectivement au cours de la visite par le Conseiller Technique en développement organisationnel et les membres du bureau exécutif.

La visite était organisée en prélude aux actions de collaboration entre les deux programmes dans une optique d’achat institutionnel de vivres auprès des producteurs locaux pour approvisionner les cantines scolaires. Au cours de cette visite, le Consortium Swisscontact-LARES, mandataire du PASDeR a partagé l’expérience vécue avec l’Union Régionale des Producteurs du Borgou et de l’Alibori (URP/BA) lors de l’accompagnement des producteurs pour la mise en œuvre du projet « Local and Regional Food Aid Procurement » de Cathlolic Relief Services (CRS) avec les différentes parties prenantes.

Ce projet a sans nul doute contribué à l’amélioration de l’efficacité de l’aide alimentaire des cantines scolaires à travers les achats de vivres locaux et régionaux. Grâce à la production locale, les aliments riches en nutriments ont servi à fournir une alimentation équilibrée aux écoliers et ainsi à renforcer l’économie locale.

Le partage de l’expérience acquise dans ce cadre a permis de rappeler le processus d’achat des vivres locaux depuis l’accompagnement des producteurs au niveau des exploitations jusqu’à leur livraison au niveau des cantines scolaires.

Impressionnés par la réussite de cette approche et son impact sur la vie des producteurs, le PAM et le PASDeR ont pris l’option de travailler conjointement et de développer des partenariats afin que les vivres mis à la disposition des cantines scolaires par le PAM soient achetés auprès des producteurs locaux.

Rappelons que les domaines de collaboration concernent entre autres, l’appui au renforcement des capacités des Exploitations Familiales Paysannes (EFP) et à l’accompagnement des EFP pour la livraison des vivres conformément à leur contrat.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image