Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

COMPOSANTE ALIMENT BÉTAIL DE LA RESERVE REGIONALE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE: Les acteurs de mise en œuvre se concertent à Cotonou

 COMPOSANTE ALIMENT BÉTAIL DE LA RESERVE REGIONALE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE: Les acteurs de mise en œuvre se concertent à Cotonou

Du 28 au 30 mai 2024, Cotonou accueille une réunion régionale dédiée à l’application de la composante Aliment bétail de la Réserve régionale de sécurité alimentaire (Rrsa). L’atelier, entamé hier, vise à permettre aux participants de formuler des solutions adéquates face aux besoins pressants

Innocent AGBOESSI (stag)

L’atelier régional sur la mise en œuvre de la composante Aliment bétail de la Rrsa a débuté le mardi 28 mai. Il a rassemblé des participants impliqués dans des discussions approfondies pour répondre aux défis actuels et renforcer la résilience du sous-secteur de l’élevage.

Les sessions de l’atelier couvrent divers sujets, notamment la caractérisation des crises pastorales et les spécificités du marché de l’alimentation animale en Afrique de l’Ouest, l’identification des besoins d’intervention et l’élaboration des plans nationaux de réponse, ainsi que les modalités d’approvisionnement, de stockage et de contrôle qualité des aliments pour le bétail. Les participants examinent également les modalités d’intervention et de ciblage, en mettant l’accent sur l’inclusion des transhumants, ainsi que les options pour la mise en œuvre de la composante Aliment bétail de la Rrsa, en tenant compte des rôles respectifs des différents acteurs impliqués.

L’objectif principal de ces trois jours de discussions est de trouver des solutions appropriées et de travailler ensemble à la construction d’une résilience durable pour le sous-secteur de l’élevage. Dans son discours d’ouverture, Innocent Togla, secrétaire général adjoint du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (Maep), souligne le rôle stratégique de l’élevage dans la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté dans la région. Il met en lumière la contribution significative du sous-secteur de l’élevage à l’économie béninoise et son importance dans le Programme d’action du gouvernement, notamment pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population.

Mamadou Konaté, délégué par le Représentant résident de la Cedeao au Bénin, souligne l’importance cruciale de préserver les moyens de subsistance des éleveurs et agropasteurs et insiste sur la nécessité de fournir des aliments complémentaires pour le bétail.

L’atelier se clôturera le jeudi 30 mai, avec l’espoir que les discussions et les recommandations formulées contribueront de manière significative à renforcer la résilience du sous-secteur de l’élevage et à garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *