Abomey-Calavi
Agriculture

CONSEIL DES MINISTRES: Des décisions prises en faveur du secteur agricole 

Réunis en Conseil des ministres ce mercredi 13 juillet 2022 sous la houlette du Chef de l’Etat Patrice TALON, les membres du gouvernement du Bénin ont autorisé une mission de maitrise d’œuvre partielle dans le cadre de l’aménagement hydro-agricole de 8.000 hectares de terre et la mise en formation des aspirants au métier d’enseignant des lycées techniques agricoles.

Yélian Martine AWELE

Selon le Secrétaire Général adjoint du gouvernement et Porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre HOUNGBEDJI, cette « mission de maitrise d’œuvre partielle dans le cadre de l’aménagement hydro-agricole de 8.000 hectares de terres et de la construction ou de réhabilitation de 80 retenues d’eau au Bénin », est l’une des grandes décisions issues de cette rencontre hebdomadaire. « Des travaux antérieurement ont été réalisés à ce sujet ont permis de disposer des plans directeurs d’aménagement hydro-agricole des vallées du Niger, du Mono et de l’Ouémé », a-t-il expliqué. Dans la suite logique de ces acquis, une récente étude de faisabilité technique et de valorisation de la basse et moyenne vallée de l’Ouémé a rendu disponibles les documents de base pour la réalisation des aménagements de 12.000 hectares. Il s’agit donc de faire des études complémentaires sur 8000 hectares en vue de porter à 20.000 hectares les superficies à aménager.

Les travaux à entreprendre se déclinent en aménagement hydro-agricole avec maitrise totale d’eau sur une superficie de 4.000 hectares sur deux sites dans la vallée du fleuve Niger, dans les communes de Malanville et de Karimama, de 2.000 hectares de terres dont 500 hectares sur un site de la vallée du fleuve Pendjari dans la commune de Matéri, 500 hectares sur un site dans le village Couffonou dans la commune de Kpomasse et 1.000 hectares sur le site de Tevedji dans la commune de Ouinhi. Ils concernent aussi une superficie de 2.000 hectares dont 500 hectares sur un site à Agamadin dans la commune de Sèmè-Podji et 1.500 hectares a Dogba dans la commune de Bonou ; puis la construction de 60 nouvelles retenues d’eau à but agropastoral et la réhabilitation de 20 anciennes ; le tout dans l’ensemble des départements de notre pays, à l’exception de celui du Littoral. Le Conseil a donc autorisé la mission de maitrise d’œuvre partielle avec diverses entreprises ». Toujours dans ce conseil des ministres, il a été décidé de la mise en formation des aspirants au métier d’enseignant et de 4 élèves professeurs certifiés des lycées techniques agricoles. En effet, « le Gouvernement avait procédé, au titre de l’année 2021, au recrutement d’une première cohorte de 662 aspirants, au profit de ces lycées qui ouvriront leurs portes en 2024. Leur formation démarre cette année. Elle se déroulera sur les installations de l’Université d’Agriculture de Kétou avec l’appui d’une expertise étrangère et portera, selon les profils de recrutement et les domaines retenus, sur 30% de théorie et 70% de pratique professionnelle en contexte réel d’entreprises ou d’exploitations agricoles publiques ou privées » précise le porte-parole du gouvernement.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image