Abomey-Calavi
Editorial

Des ménages menacés de famine

Par Malik SOULEMANE

La hausse des prix des denrées alimentaires dans notre pays doit faire craindre la famine. Ou au meilleur des cas, des poches de famine au sein des couches vulnérables de notre société. Depuis quelques mois, la hausse des prix des denrées alimentaires rend le quotidien de certains ménages très difficile. Manger un repas dans ces ménages est parfois un exploit. Cela fait craindre la famine dans beaucoup de ménages. Même si nous sommes désormais un pays à revenu intermédiaire, il n’est pas rare de rencontrer dans notre pays des ménages qui vivent avec moins d’un dollar par jour.

La hausse des prix des denrées alimentaires dans ces ménages est une réelle menace de famine. Cela mérite toute l’attention du ministère des affaires sociales afin que ces ménages soient sauvés de l’aiguillon de la faim. Le gouvernement fait d’efforts louables déjà avec des cantines scolaires pour permettre aux enfants issus de ces milieux déshérités d’avoir au moins un repas à l’école. Mais il reste beaucoup à faire car cette hausse des prix des denrées alimentaires risque de faire des victimes dans le rang des adultes. Il faut vite agir pour sauver ces adultes de l’aiguillon de la faim.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image