Abomey-Calavi
Agrobusiness

ELEVAGE DE MOUCHES SOLDATS: Une activité en pleine émergence au Bénin

Par Hosana BEKOU

Les mouches soldats sont une espèce de mouche assez particulière en ce sens qu’elles ne consomment pas et donc ne sont pas vectrices de maladie. Actuellement, les sources d’alimentions animales en protéines sont le soja ou le poisson. Le soja étant dans l’alimentation humaine devient de plus en plus inaccessible ainsi que les poissons qui sont surexploités. « Il faut impérativement que l’humanité trouve d’autres alternatives. C’est la raison pour laquelle, les gens ont beaucoup pensé aux insectes. Il y a cinq catégories d’insectes qui ont été choisi mais dans les cinq catégories, la mouche soldat noire est la plus appropriée dans l’élevage industrielle » affirme Yetongnon Awohouedji entrepreneur dans la filière mouches soldats noires.

Les mouches soldats ont en effet, une vitesse de croissance plus rapide que les mouches domestiques « en dix jours l’œuf se transforme en larve contrairement aux autres types de mouches » apprend l’entrepreneur. La transformation de ces mouches a sa particularité. Elle se fait en plusieurs étapes et en plusieurs jours. La production commence par ce qu’on appelle insectarium qui est une cage faite avec des moustiquaires où l’on y met les mouches. Les mouches pondent ensuite sur les pondeurs. En huit jours de vie, ces mouches pondent sept fois. Les œufs sont récupérés ensuite et mis en incubation pendant deux à trois jours. C’est après avoir mûri qu’ils sont déposés sur les substrats. Pour 0,33mg d’œuf on y ajoute 1klg de substrat et 10 jours après les asticots sont près pour la vente. Cependant, ceux qui serviront à reprendre le cycle sont pris et remises dans la boite pour d’autres fécondations.

Comme toutes autres activités, l’élevage des mouches soldats noires n’est pas sans difficultés « nous utilisons des matériels végétaux en décomposition : les drèges, les épluchures, les sons, donc la collecte est très difficile et ça coûte chère ce qui fait que ça prend toutes nos économies. Donc si on peut améliorer la collecte ça nous aiderait beaucoup » laisse entendre Yetongnon Awohouedji.

Depuis deux ans déjà, cette aventure a démarré pour cet entrepreneur, aujourd’hui assure-t-il avec fierté, cette activité nourrit pleinement son homme « c’est une affaire de quantité de production, plus vous produisez, plus vous allez avoir des recettes et je pense qu’avec ce que nous faisons maintenant nous avions réussir beaucoup de challenges et je pense que notre ferme vie de ça ».

Les estimations mondiales de l’année 2019, révèle que l’élevage des mouches soldats a connu un taux de vente d’environs 60.000.000.000 de dollars. Au Benin, il existe déjà un nombre important d’industriels qui se sont intéressés aux les asticots. « C’est un secteur en devenir, d’ici cinq ans, je pense que ça sera un grand boom, ce sera beaucoup plus important que ça et le Benin gagnera » laisse entendre l’entrepreneur. La production animale est un challenge pour tous et puisse qu’il faille trouver des aliments moins chers pour nourrir les animaux, les asticots sont une solution à ne pas négliger dans cette quête. Une espèce de mouches assez particulière avec un avenir très prometteur.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image