Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ENTREPRENARIAT AGROALIMENTAIRE : Un jeune trio engagé dans la production agroalimentaire.

 ENTREPRENARIAT AGROALIMENTAIRE : Un jeune trio engagé dans la production agroalimentaire.

Distribuer les produits naturels qui procurent la vitalité à ses consommateurs et les rendre plus compétitif sur le marché. Tel est le but commun de Yémalin Albéric, ulrich, et Rita, trois jeunes entrepreneurs et promoteur de Natura Vita Group, dans la ville de Parakou. Passionnés de la production agroalimentaire et n’ayant aucun lien de parenté, ce trio trouve le moyen de surmonter toutes les difficultés afin d’atteindre leur but.

Vin du sorgho embouteillé et la farine améliorée

Bambo Nestor NOANTI

Encore appelé Groupement d’Intérêt Économique (Gie), Natura Vita group (Nvg), qui signifie  les produits naturels qui procurent la vitalité aux consommateurs, est une entreprise de distribution de produits agroalimentaires installée à parakou et  dirigée par trois jeunes entrepreneurs: Yémalin Albéric, responsable production et promoteur de Ma-lyna, Hulrich, enseignant et promoteur de Malta-Sorgho et Rita Grégoire, consultante Internationale en agroalimentaire et promotrice de la collection fleur d’or. Afin donc de conquérir un grand nombre de marchés, ce trio a décidé de se mettre ensemble en créant une entreprise dénommée Natura Vita Group car « nous croyons en la puissance de l’association » déclare Albéric, représentant du trio.

 

Sous l’entreprise Natura Vita Group, ce trio fait la transformation et la vente des produits agroalimentaires tels que : les boissons dont le vin de Bissap au Gingembre et le Champagne sans alcool  à base des fleurs d’Or, la boisson malta sorgho sans alcool ayant le goût de malta que nous connaissons tous et faite à base du sorgho; de la Farine Nutritive multi-usages (composée de Souchet, Riz Étuvé et Noix); la Farine Infantile enrichie (au calcium, fer et iode), du Biscuit de Souchet sans gluten et bien d’autres produits.  Bien que l’entreprise soit à ses débuts, les fondateurs ne se plaignent pas du tout du rendement. À cet effet, le trio prévoit former d’autres personnes passionnées de la chose. Telle sera sa contribution à la réduction du chômage chronique chez les jeunes. « Malheureusement nous sommes confrontés non seulement à des problèmes de fonds pour communiquer régulièrement sur nos produits mais aussi à des problèmes d’obtention de nos papiers administratifs ». Voici autant de difficultés qui empêchent l’entreprise d’aller en avant et de porter un coup de main à la jeunesse selon Romaric

Néanmoins, le trio fait avec ce qu’il a pour le moment afin d’atteindre les objectifs préétablis. Ce trio représente un modèle pour toute personne qui aspire à la création d’une entreprise commune. De telles personnes méritent un très grand soutien car se mettre ensemble pour créer une entreprise et arriver à un consensus fiable est une chose très difficile voire impossible. Mais comme on le dit souvent « vouloir c’est pouvoir ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *