Abomey-Calavi
Agriculture

FILIERE RIZ AU BENIN: Des avancées significatives en 10 ans malgré les contraintes liées à la production

Tout comme bien d’autres produits agricoles, le riz est aussi l’un des produits les plus  cultivés au Bénin. Si autrefois, la production a connu une baisse, ces dernières années, elle connait une augmentation malgré les nombreuses difficultés que rencontrent les producteurs.

Cédric Joawo BAKPE

« En 2020 le Bénin a produit 141.578 tonnes contre 81.000 tonnes en 2010 » fait savoir Patrice KOUTCHICO chargé de programme de l’interprofession de la filière riz. (IFRIZ Bénin). C’est donc une avancée de 330.578 tonnes que le Bénin a enregistré en 10 ans. Ce résultat est non seulement du aux actions du gouvernement dans ce secteur mais aussi  à l’appui et l’intervention des projets/ programmes pour le  développement de la filière riz au Bénin. En effet, le gouvernement du Bénin a ciblé la filière riz comme une filière à forte valeur ajoutée après le coton, l’anacarde, l’ananas, le manioc et le maïs. Pour ce faire, plusieurs actions ont été engagées dans ce sens par le Gouvernement. Patrice KOUTCHICO affirme qu’on note, « la coordination à travers les Agences Territoriales de Développement Agricoles (ATDA) sous la tutelle des Directions Départementales de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche (DDAEP), les stratégies de développement de la filière, les investissements pour infrastructures, équipements, et autres à travers les projets tels que PADAAM/ ProCar/ PIAA-VO par exemple ».  Toutes ces actions menées ont été rentables pour le secteur.  A tout cela s’ajoute aussi « les investissements structurants (aménagements de pistes) aménagement et équipement, la facilitation pour l’accès aux intrants, l’appui aux organisations professionnelles de la filière » ajoute Patrice KOUTCHICO, chargé de programme de l’interprofession de la filière riz. C’est donc une filière qui est suivi de près au regard des objectifs à atteindre. Et pourtant les difficultés n’en manquent  pas.

La filière riz est actuellement une filière agricole émergente au Bénin. Le riz fait l’objet d’une demande sans cesse croissante et sa production au niveau national est passée de 16.545 tonnes (t) en 1995 à 72.960 t en 2007 et plus de 100.000 t pour 2008-2009 ; la superficie emblavée a doublé en 10 ans. Certes, le niveau de production a connu une augmentation mais certains problèmes persistent Patrice KOUTCHICO déplore par exemple « les tassements ces dernières années ». Pour lui, il reste beaucoup à faire. En effet, d’autres actions doivent succédées celles précédentes pour permettre à la filière de mieux se développer. « Les infrastructures de base : aménagement adaptés dans un contexte de changement climatique pour la maitrise de l’eau, l’outillage : nous sommes encore à la daba au 21ème siècle, les équipements pour la transformation sont à revoir (équipements plus performants), la garantie des marchés et aussi les crédits agricoles » suggère Patrice KOUTCHICO. Visiblement, si toutes ses conditions sont remplies, le Bénin pourrait mieux se repositionner.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image