Abomey-Calavi
Agrobusiness

FIXATION DE PRIX PLANCHER DE CESSION DE CERTAINS PRODUITS AGRICOLES: Après la décision du gouvernement, les populations de Djidja et d’Aplahoué sensibilisées

Après avoir mis fin à la pratique de fixation de prix plancher de certains produits agricoles, le gouvernement de Patrice Talon n’a pas tardé à descendre sur le terrain afin d’expliquer aux producteurs les tenants et aboutissants de cette décision. Débutée le jeudi 22 décembre 2022, Aplahoué et Djidja sont les deux premières étapes de cette tournée.

La table officielle

Stag Jean-Baptiste HONTONNOU

Désormais, le gouvernement ne fixera plus de prix plancher pour certains produits agricoles tels que le soja, le karité et la noix de cajou au Bénin. C’est la décision prise lors du Conseil des ministres du mercredi 21 décembre 2022. Pour donc porter la nouvelle aux producteurs, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui et son homologue de l’industrie et du commerce, Alimatou Shadiya Assouman, se sont dépêchés le jeudi 22 décembre dernier pour aller à Aplahoué et Djidja, la première étape de leur descente. En effet, pour le ministre Dossouhoui, il faut juste comprendre par cette décision que la fixation du prix plancher des produits ne devrait pas être faite par le gouvernement, car le processus doit prendre en compte plusieurs éléments. « Le prix de vente de tout produit est déterminé par la confrontation de l’offre et de la demande. C’est la loi du marché. C’est aussi simple. Alors, un Gouvernement ne peut pas fixer le prix d’un produit », a affirmé le ministre. Il poursuit en exhortant les producteurs à fixer les prix selon qu’ils le souhaitent. « Désormais, vous vendez vos produits au prix que vous voulez. C’est le message que nous sommes venus vous porter », a complété la ministre en charge du Commerce, Alimatou Shadiya ASSOUMAN.

Par ailleurs, les producteurs présents à ces séances n’ont pas hésité à manifester leur grande joie face à ce privilège que le gouvernement leur a accordé. Pour Léonard Madjayedou, cette décision, prise par le gouvernement est considérée comme un cadeau de fin d’année. « Le Gouvernement ne peut prendre meilleure décision en faveur des producteurs de soja. C’est un cadeau de fin d’année », a-t-il laissé entendre. D’un autre côté, Jean-Claude Kouassi, producteur agricole à Aplahoué, a tenu à remercier le gouvernement et a prié ces paires à faire preuve de perspicacité et de bonne foi face à cette faveur.

Il faut rappeler que l’étape suivante de cette tournée de la délégation ministérielle s’est tenue ce vendredi 23 décembre 2022 à Kétou et Savè.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image