Abomey-Calavi
Agriculture

FONCIER AU BÉNIN:Synergie Paysanne en atelier de partage de résultats sur la prise en compte des groupes vulnérables à la terre 

Le mardi 18 octobre 2022, Synergie Paysanne a organisé un  atelier de présentation des résultats dans le processus de prise en compte des groupes vulnérables, de l’étude sur les déterminants de l’accès des femmes à la terre et des droits fonciers des migrants et les propositions de textes élaborés par l’ANDF. C’est un atelier qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Modernisation de l’Administration Foncière au Bénin. 

Ruth EDOH

Partager les résultats de l’appui aux groupes vulnérables dans l’enregistrement des données cadastrales et de l’étude sur les déterminants de l’accès des femmes à la terre par l’héritage et les droits fonciers des migrants ; présenter et discuter le contenu des propositions de textes élaborés par l’ANDF (en collaboration avec  PMAF) pour un meilleur cadre réglementaire/ juridique du foncier au Bénin, retenir les points de plaidoyer en tenant compte des préoccupations des différentes parties prenantes et enfin élaborer une feuille de route pour la conduite de dialogue et plaidoyer à l’endroit des acteurs et institutions compétentes du foncier sont entre autres les objectifs qui ont réuni les différents acteurs et parties prenantes autour de cet  atelier de partage de résultats de travail mené sur le terrain. C’est un atelier de partage des résultats de présentation de proposition à l’amélioration du cadre légal pour une gouvernance foncière inclusive initiée par Synergie Paysanne (SYNPA) dont l’objectif  est de mobiliser les acteurs des OSC pour un dialogue et plaidoyer au niveau national en vue de la prise en compte de leurs propositions en faveur d’une gouvernance foncière inclusive au Bénin.

 Au cours cet atelier, les résultats de l’appui aux groupes vulnérables dans l’enregistrement des données cadastrales et de  l’étude sur les déterminants de l’accès des femmes à la terre par l’héritage et les droits fonciers des migrants ont été abordés notamment les droits à l’héritage des femmes et des jeunes qui ne sont pas respectées, les difficultés que rencontrent ses couches vulnérables.

Des recommandations ont été formulées pour une prise en compte lors de l’élaboration de la feuille de route.

Pour les différents représentants d’organisations de femmes, des producteurs et éleveurs, les chefferies traditionnelles, cet atelier a permis de voir combien de fois la question du foncier au Bénin demeure une réalité et un véritable combat à mener. 

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image