Abomey-Calavi
Genre et développement

FONDS DE SOUTIEN AUX INITIATIVES DE REDEVABILITES: Bilan à mi-parcours des projets financés

Dans le cadre du 1er appel à propositions du Fonds de Soutien aux Initiatives de Redevabilité (FoSIR 2021), un atelier a été organisé par le Programme Redevabilité, financé par la Coopération Suisse au Bénin et vise à faire le point à mi-parcours de la mise en œuvre des projets financés par le FoSIR 2021.

Vue des officiels

Yélian Martine AWELE

L’objectif est de rassemble afin de faire le point sur la mise en application des projets et de faire une projection sur le reste du semestre de l’année 2022. C’est un atelier bilan à mi-parcours qui va permettre aux différents porteurs de projet FoSIR de tirer les enseignements nécessaires à l’atteinte des résultats attendus des différents projets financés par le FoSIR 2021, le Programme Redevabilité, financé par la Coopération Suisse au Bénin et mis en œuvre par GFA Consulting Group. Tenu  à Parakou du 16 au 17 mai 2022, il  a été lancé officiellement par Henri Valot, et Tonoukouin, respectivement Chef de mission GFA, et Chargé de programme de la Coopération Suisse au Bénin. Cet « atelier promeut l’apprentissage, le partage de savoir et la mutualisation de bonnes pratiques » a fait savoir  Serge-Camille Tonoukouin.

Selon Marc Kokoye, l’expert en suivi-évaluation de l’UGP/GFA, « l’atteinte des résultats des projets financés par le FoSIR doit être mesurée à l’aune des changements opérés, des résultats donc ; et non en en fonction du nombre d’activités déroulées sur le terrain ». Ainsi, faille-t-il qu’à l’issu de ces 2 jours d’activité, les risques éventuels soient identifiés et les ajustements nécessaires soient également pris pour l’atteinte des résultats ; le diagnostic du partenariat et de la communication entre l’Unité de Gestion de Programme et les partenaires FoSIR soit établi et des propositions soient faites pour son amélioration ; des échanges sur les activités de renforcement des capacités mises en œuvre par les projets soient menés ; les porteurs de projets présentent leurs initiatives de capitalisation ; les constatations faites, les dysfonctionnements relevés, les mauvaises pratiques identifiées, les entorses aux procédures repérées soient présentées aux acteurs et les conseils leur soient prodigués pour corriger les insuffisances.

Henri Valot  quant à lui, a estimé que cette activité essentielle de suivi des projets financés par le Programme Redevabilité a permis non seulement aux porteurs de projets de nourrir un apprentissage collectif et mais aussi de construire peu à peu une « communauté nationale » d’acteurs sociaux sensibles aux thématiques de la redevabilité.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image