Abomey-Calavi
Agrobusiness

ÎLE MAURICE:La BAD veut créer un environnement favorable à l’agrobusiness

Dans la journée du jeudi 15 décembre 2022, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement  a approuvé, à Abidjan, le Document de stratégie-pays de Maurice pour la période 2022-2027 et la mise en œuvre des domaines prioritaires de développement identifiés.

Logo de la BAD

Stag. Oyéyèmi AGANI

Renforcer la résilience économique en améliorant l’environnement des affaires et la production à forte valeur et concentrer les efforts sur le développement dans des infrastructures durables et la protection de l’environnement, font partie des actions que va mener la Banque Africaine de Développement (BAD). En effet, « Le principal objectif du nouveau Document de stratégie-pays est de soutenir les ambitions de Maurice de devenir un pays à revenu élevé d’ici 2030 et ce, grâce à une économie plus productive, durable, inclusive et résiliente, en libérant davantage le plein potentiel du pays dans les domaines de l’agriculture, des technologies de l’information et de la communication, de la finance et de l’économie bleue pour remonter la chaîne de valeur », a affirmé Leïla Mokaddem, directrice générale de la Banque africaine de développement pour l’Afrique australe.

L’appui de la Banque au premier domaine prioritaire, qui porte sur la résilience et la diversification économique, vise à promouvoir le développement du secteur privé, et ce, afin de favoriser et bâtir une économie mauricienne plus productive, durable, inclusive et résiliente. La Banque va donc soutenir les principales réformes économiques, réglementaires et institutionnelles qui visent à réduire les coûts opérationnels et à créer un environnement plus attractif pour l’investissement privé.De plus, la Banque africaine de développement compte appuyer Maurice pour créer un environnement favorable à l’agrobusiness et renforcer l’innovation et les compétences afin d’améliorer l’employabilité, notamment pour les jeunes et les femmes, et mieux préparer la main-d’œuvre aux futurs défis du travail. L’aide de la Banque  viendra en appuie à Maurice pour qu’il puisse mieux diversifier son économie et à la transformer structurellement. Elle contribuera également à améliorer la compétitivité extérieure et la productivité de l’économie.

Pour le second domaine prioritaire, l’objectif est d’éliminer les goulots d’étranglement qui augmentent les coûts de production et entravent la compétitivité des entreprises, et, par conséquent, empêchent l’accroissement de la production dans la chaîne de valeur. A ce niveau, l’accent sera donc mis sur le développement des infrastructures, notamment dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et des transports. La Banque va accompagner le développement stratégique et la mise à niveau d’infrastructures rentables, afin d’accroître la connectivité et la compétitivité régionales et internationales de Maurice. L’appui au secteur des énergies visera surtout à transformer le mixe énergétique de l’Île Maurice pour faciliter sa transition vers les énergies vertes, et à la mise en œuvre de la Feuille de route des énergies renouvelables 2030. Enfin, la Banque prendra en compte la résilience face aux changements climatiques dans les projets d’infrastructures afin de renforcer la durabilité et d’accompagner le pays à atténuer l’impact hydrométéorologique sur les infrastructures.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image