Abomey-Calavi
Agriculture

KARITÉ/ RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS AGRICOLES: Le gouvernement dote les groupements de femmes de l’Atacora –Donga d’équipements.

Quatre magasins de stockage, trois tricycles, soixante bassines, soixante marmites, trois-cent paires de gant, cent cinquante paires de botte et cent quarante-quatre imperméables. C’est le lot de matériels et équipements de travail offerts aux groupements de femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité des départements de l’Atacora et de la Donga le samedi 13 mars 2021 par Shadiya Alimatou ASSOUMAN ministre de l’industrie et du commerce. La remise officielle a démarré par le village Tchatinga dans la commune de Ouaké où le groupement des femmes ramasseuses et transformatrices de noix de karité de la localité a reçu des mains de la ministre les clés d’un magasin flambant neuf, de lot de matériels composé de 15 bassines, 15 marmites, 75 paires de gants, 40 paires de botte et 40 imperméables. En plus de ces matériels de travail, les groupements similaires de Kolokondé dans la commune de Djougou, Tempégré dans la commune de Toucountouna et Anandana dans la commune de Copargo, ont aussi bénéficié d’un tricycle.

Lire aussi: CAMPAGNE DE LA FILIÈRE KARITÉ: 60% de la production de karité transformée en beurre d’ici à 2022

Pour la ministre Shadiya Alimatou ASSOUMAN, ces différentes remises de matériels s’inscrit dans la nouvelle vision du gouvernement de faire de l’autonomisation de la femme béninoise une pierre angulaire de son programme de gouvernance. Selon ses dires, « le Bénin est devenu un pays sérieux et prospère. Ce qui justifie l’accompagnement des partenaires techniques et financiers à travers le Cadre Intégré Renforcé… ». Cette structure sous-tutelle du ministère de l’Industrie et du Commerce étant porteuse au Bénin du projet Régional d’Appui au Développement Commercial inclusif de la Filière Karité. « Aucune femme béninoise ne doit plus manquer de ressources financières. Et c’est la bataille que mène le Président Patrice TALON et son Gouvernement » a laissé entendre la ministre.

À Anandana dans la commune de Copargo, c’est plutôt le député Assane SEIBOU qui a été au-devant des braves femmes de la localité. Il a reconnu la pénibilité du travail quasi quotidien de ces femmes ramasseuses et transformatrices des noix de karité. Tout comme la ministre ASSOUMAN, le député de la 8ème législature a conseillé aux bénéficiaires le sérieux et la rigueur dans le travail afin que le produit proposé continue d’être de bonne qualité. Par la voix de Madame Mamatou DJAFFO, Présidente de la Fédération nationale des productrices de karité, les femmes ont promis faire rayonner la filière karité au Bénin.

Lire aussi: AGRICULTURE AU BÉNIN: L’Interprofession des acteurs de la filière karité créée

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image