Abomey-Calavi
Genre et développement

KOSSOU SATINGO: Figure de proue de la production d’huile rouge malgré son infirmité 

Etre handicapé n’est pas une fatalité ! Kossou SATINGO, un handicapé moteur  et exploitant agricole est une preuve. Il possède un vaste espace agricole sur lequel il produit le maïs, le manioc et surtout le palmier à huile malgré son infirmité.

Kossou SATINGO

Yélian Martine AWELE

Natif de Kodé-Akpô dans la commune d’Adjohoun, Kossou SATINGO est père de famille et promoteur d’une grande ferme appelée ‘‘Etablissement Kossou’’. Pour la petite histoire, ce vaillant homme a commencé par trainé les séquelles de son handicape des suites d’une maladie qui a duré sept bonnes années. Matelassier de formation, l’infirme a dû abandonner ce métier et s’est accroché à la terre, une merveille de la nature qui ne ment jamais. Cette reconversion lui a été recommandée par son père, qui lui aussi est un grand producteur, compte tenu de son état de santé. « C’est mon père qui m’a légué cet héritage qu’est l’agriculture et j’ai commencé à m’y investir petit à petit en l’année 1993», laisse-t-il entendre. En dépit de la déficience physique qui le caractérise, le béquillard travaille nuit et jour pour mettre à la disposition de la population béninoise des produits de meilleure qualité contribuant ainsi à la sécurité alimentaire des populations. Il affirme : «C’est en 2000 que j’ai véritablement démarré avec la plantation des palmiers à huile, une plante pérenne suivant les instructions et conseils que m’a prodigués mon feu père. Et je transforme également les noix de palme en l’huile rouge.» A en croire ses propos, la production du palmier à huile est une activité très rentable qui nourrit son homme. « C’est ça qui me donne à manger, à réaliser mes projets et à satisfaire mes propres besoins et ceux de mes enfants. C’est grâce à la production que je nourris mes enfants et je parviens à payer leur scolarité et leurs fournitures scolaires. En 2018, j’ai fait un chiffre d’affaire de plus de 2 millions de FCFA. »

Néanmoins, l’homme n’ambitionne guère de s’arrêter en si bon chemin. Pour se mettre davantage au service de la nation et résoudre les contraintes majeures liées à l’exploitation, il sollicite l’aide des autorités. « Mes chers dirigeants, je crois que vous avez un ministère à nous les handicapés. Vraiment, pensez à nous-aussi, revoyez s’il vous plait notre statut ! Prenez des décisions qui concourent à notre bien, qui nous profitent nous-aussi, ou qui pourrons nous impliquer ! Je vous en supplie. Son Excellence Patrice TALON, vous êtes mon père, venez à mon aide à travers les projets que ce soit l’agriculture ou l’élevage, les subventions et bien d’autres choses. Mes frères handicapés et moi avons besoins de vos soutiens de tout genre», plaide-t-il.

Après avoir émis ce cri du cœur, il a exhorté ses pairs à en emboiter ses pas et à ne pas lâcher prise. « Mes frères handicapés, ne vous découragez pas ! Ne tendez la main à personne soit disant que vous quémandez. Travaillez dur malgré tout et Dieu va vous élever! Voyez mon état et pourtant je me bats. Débrouillez-vous et ne restez pas bras-croisés à tout espérer des autres. Cherchez, fouillez ! N’attendez pas de façon peinarde la nourriture de quelqu’un – déclare – le vaillant producteur d’huile rouge. « C’est moi-même qui nourris ma famille et beaucoup d’autres personnes qui sont derrière moi ! Donc vous pouvez le faire vous aussi et même mieux que moi », martèle-t-il avec beaucoup de fierté.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image