Abomey-Calavi
Agriculture

LANCEMENT DU CENTRE DE PROMOTION DE LA MICRO ENTREPRISE : ENABEL à travers DEFIA dote RENACA-Bénin d’un outil de promotion du financement agricole

Financé par le programme de Développement de l’Entreprenariat dans la Filière Ananas (DEFIA) de ENABEL avec l’appui technique du projet d’Appui au Développement à la Professionnalisation et à l’Assainissement de la Micro finance du Développement International Desjardins (DID-Canada), le nouveau Centre de Promotion de la Micro-Entreprise (CPME) du RENACA-Bénin a été inauguré vendredi 18 Décembre 2020 à Bohicon.

Par Megan Valère SOSSOU

Etre un partenaire privilégié pour le financement des chaines de valeurs agricoles et commerciales au Bénin. Telle est la vision du Centre de Promotion de la Micro Entreprise (CPME) inauguré, ce vendredi 18 Décembre 2020 dans les locaux du RENACA-Bénin. Ce joyau facilité par l’appui financier du programme de Développement de l’Entrepreneuriat dans la Filière Ananas (DEFIA) de ENABEL et l’appui technique du projet d’Appui au Développement à la Professionnalisation et à l’Assainissement de la Micro finance du Développement International Desjardins (DID) est la matérialisation concrète de la vision de ENABEL pour la promotion de la filière Ananas au Bénin.

Vue partielle du joyau

C’était devant un parterre d’acteurs de la micro finance, de l’agriculture, des élus locaux et de la représentation des différents partenaires. Bien après ses mots de remerciements à l’endroit des partenaires ayant contribué à l’éclosion de cette initiative, Léon GOUBALIAN, Président du Conseil d’Administration du RENACA-Bénin, a déclaré la noble ambition du CPME de vouloir être « un instrument unique non seulement pour le financement des chaînes de valeur ananas, mais aussi d’autres filières agricoles créatrices de valeurs et d’emploi dans un contexte ou les politiques et stratégie nationales sont plutôt favorable à l’émergence et au développement de la micro entreprise ». C’est donc en claire un centre d’opportunité qui s’ouvre aux micro-entrepreneurs porteurs de projets banquables. Les objectifs du CPME, présenté par le Directeur Général du RENACA-Bénin se trouvent être l’accroissement du portefeuille agricole et commercial du Réseau ; l’amélioration du dispositif de financement de l’agriculture et de la chaîne de valeur Ananas ; s’ensuit l’amélioration en premier ressort de la qualité de l’instruction et la célérité dans le traitement des demandes de gros montants et en second ressort de l’amélioration des ratios de la qualité de portefeuille de crédit et la rentabilité des opérations des guichets. Il vise aussi et surtout de posséder des experts formés et outillés pour comprendre parfaitement les enjeux des différents secteurs d’activités. Enfin, il s’agira d’assurer une meilleure satisfaction des clients en leur proposant des produits de crédits adaptés à leurs besoins tout ceci suivant un mode performant de fonctionnement et de relation avec les entités du réseau. Au représentant, Maurice KOUTON du DID, filiale du grand mouvement Desjardins, de reconaître que c’est le fruit de deux années d’efforts, de sacrifice et de partenariat entre ENABEL à travers DEFIA, DID et le RENACA. Il précise que le CPME est « un centre d’expertise en vue d’une gestion centralisée des dossiers de crédit aux entreprises ciblée, et la distribution professionnelle des produits et services aux membres entrepreneurs, en complémentarité avec les caisses du RENACA-Bénin », tout en soulignant la grandeur du défi pour continuer à mériter la confiance placée par ENABEL en eux.

Le CPME donne la priorité aux demandes de financements agricoles

Photo de famille

Le RENACA-Bénin qui a connu dans le passé une orientation un peu trop commerciale de ses activités a intégré cette fois-ci le financement agricole à son portefeuille. Salami TENAKAH, responsable Intervention1 de DEFIA et représentant le manager du programme DEFIA à la cérémonie est convaincu que ENABEL et DID viennent ainsi de jeter les bases de la professionnalisation du réseau dans le financement des entreprises agricoles et commerciales du Bénin. Il estime que « ENABEL n’a aucun doute sur la viabilité du CPME et sa capacité à répondre efficacement aux besoins en financement du secteur agricole en général et de la filière Ananas en particulier ». Toutefois, a remarqué Benoît DJOSSOU, Directeur de l’Agrément et de la Réglementation, en sa qualité de représentant du Directeur de l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés, « il ne s’agira pas d’une nouvelle institution financière mais plutôt d’un cadre qui fonctionne sous l’agrément du réseau ». Après la coupure officielle de ruban effectué par l’ensemble constitué des partenaires, de la représentation de l’autorité communale et des responsables du RENACA-Bénin, place à la visite des locaux composés d’une salle de réunion, d’un bureau administratif, d’une direction, du bureau du conseiller, des toilettes aménagés et un groupe électrogène. Pour le Directeur du Centre de Promotion de la Micro-Entreprise, Thomas DOVONON, les moyens techniques et financiers mis à disposition par les partenaires permettront de relever le grand défi. Mieux, il invite les clients à fournir les informations de bonnes qualités pour l’atteinte des objectifs.

C’est un centre qui va contribuer à limiter les impayés dixit Dieudonné GNANVO, Directeur Général de RENACA, il recommande que l’équipe commise pour la phase pilote intégrant cinq (05) caisses notamment celles situées dans le bassin de l’ananas et ses environs (Mono et Couffo) puisse travailler avec plus de professionnalisme. La cérémonie inaugurale étant agrémentée d’intermède musical et de sketch, s’est achevée à la satisfaction des acteurs de la micro finance, de l’entrepreneuriat agricole présents.

Rappelons que le nouveau-né (CPME) sous tutelle du RENACA-Bénin, a pour domaine de compétence l’expertise en financement des MPME/MPMI des secteurs agricole et commercial ; le financement des agri-entrepreneurs, le suivi et appui-conseil en gestion aux MPME/MPMI. Il cible les producteurs, transformateurs, prestataires de services et commerçants PME/PMI nécessitant un financement de 03 millions FCFA et plus afin de développer leurs activités.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image