Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

MALNUTRITION CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES : Un enjeu de santé croissant avec des répercussions majeures sur le bien-être

 MALNUTRITION CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES : Un enjeu de santé croissant avec des répercussions majeures sur le bien-être

La malnutrition chez les personnes âgées est une préoccupation croissante, avec des conséquences sérieuses sur la santé et le bien-être. Pour faire face à ce défi, des stratégies et interventions ciblées sont nécessaires pour améliorer la santé et la qualité de vie de ces personnes

Rodrigue Odilon Fiodessihoue

Avec l’avancée en âge, survient inévitablement le vieillissement cellulaire, entrainant une diminution des fonctions organiques. Les changements tels que la diminution de la perception du goût et de l’odorat, ainsi que la perte progressive de la vue, influencent les habitudes alimentaires des personnes âgées. Cette réalité est exacerbée par la diminution des sécrétions salivaires, gastriques et pancréatiques, indispensables au métabolisme alimentaire. Ces altérations réduisent la digestion et l’absorption des nutriments, exposant les personnes âgées à un risque de dénutrition, comme l’explique le Nutritionniste diététiste Joël Rivaldo Mahounou, en service à l’hôpital de zone de Natitingou, lors d’un entretien.

Stratégies essentielles pour une meilleure Santé

Les personnes âgées, en raison de problèmes de santé sous-jacents, de mobilité réduite ou de difficultés à se nourrir, sont plus vulnérables à la malnutrition. La prise de conscience des risques liés à la malnutrition et de l’impact positif d’une alimentation appropriée constitue la première étape vers l’amélioration de leur état nutritionnel. D’autre part, l’accès à des aliments nutritifs doit être une priorité. Des repas spécialement conçus pour les personnes âgées, riches en protéines, fibres et nutriments essentiels, peuvent contribuer à combler les lacunes nutritionnelles. A entendre Joël Rivaldo Mahounou, les personnes âgées, tout comme les enfants, sont vulnérables et nécessitent une attention particulière en matière d’alimentation. « Il préconise de repenser la texture, l’apparence et le goût des aliments pour les adapter aux besoins de cette tranche d’âge, suggérant « une forme semi-solide ou liquide pour certains aliments, comme de la viande hachée au lieu de la forme solide habituelle » a-t-il ajouté.

Outre l’alimentation, l’activité physique joue un rôle clé dans la lutte contre la malnutrition chez les personnes âgées. L’exercice régulier stimule l’appétit, renforce les muscles et améliore l’absorption des nutriments, comme le confirme le nutritionniste, en soulignant l’importance d’adapter les activités à l’état de chaque personne âgée. Des activités adaptées à l’âge, telles que la marche, contribuent au maintien de la santé physique et mentale. Il est donc important que les personnes âgées soient entourées d’amour. La lutte contre la malnutrition chez les personnes âgées nécessite une approche globale. La sensibilisation, l’accès à des repas nutritifs, l’adaptation des régimes alimentaires, l’exercice physique et la réduction de l’isolement social sont des stratégies clés pour améliorer la santé et la qualité de vie des personnes âgées. En portant une attention particulière à ces domaines, l’on peut avoir un impact positif significatif sur la santé nutritionnelle des personnes âgées. Une invitation est ainsi lancée à tous pour accorder une attention particulière aux personnes âgées, surtout en matière de nutrition, afin de préserver leur santé au quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *