Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

NOMINATION DE NOUVEAUX DG A L’ATDA 2, 4, 5 et A LA DDAEP PLATEAU : de nouvelles compétences pour une nouvelle dynamique

 NOMINATION DE NOUVEAUX DG A L’ATDA 2, 4, 5 et A LA DDAEP PLATEAU : de nouvelles compétences pour une nouvelle dynamique

Au cours du conseil des ministres de ce 28 février 2024, plusieurs nominations ont été prononcées, notamment dans le secteur agricole. Quatre Agences territoriales du développement agricole et trois Directions départementales de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche ont vu leurs têtes changées. Ce qui acte une nouvelle dynamique au sein de ces structures.

Gaston Dossouhoui, Ministre de l’Agriculture

Jean-Baptiste HONTONNOU

Les DG Didier AGONYISSA et Richicatou SALE se changent de pôle. Respectivement, l’un passe de l’ATDA du pôle 5 à celui 3 et l’autre, vice-versa. N’ayant plus rien à prouver en termes de résultats dans leurs différents anciens fiefs, ces derniers se sont vus changer de pôle afin de prouver qu’ils sont capables de relever les défis peu importe le lieu.

En effet, parlant de défis, le désormais DG de l’ATDA du pôle 2, Issoufou DADO DOKO, ne craindrait grande chose. Escorté de son ancien poste du Secrétaire Permanent de l’Association interprofessionnelle du Coton (AIC), ce dernier détient les compétences nécessaires pour assumer ces nouvelles responsabilités à lui confier. Il est plus que rassurant que ce pôle tombe une fois encore dans de bonnes mains.

Du côté de l’ATDA du pôle 4, le nouveau DG Kolawolé Luc Achille ONILOUDE s’inscrit dans le même registre que son homologue du pôle 2. Considéré comme un sachant des filières locomotives du pôle (anacarde, soja et manioc), ce dernier se présente comme le profil adéquat, sinon parfait, pour continuer les œuvres de son prédécesseur.

Par ailleurs, à l’instar des ATDA, plusieurs Directions départementales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ont également hérité de nouvelles figures pas des moindres. Entre autres, il y a Daré Aubin YOLOU, nommé DDAEP du Plateau. Précédemment directeur de renforcement des capacités à l’ATDA du pôle 4, il est l’une des personnes mieux placée pour diriger ce démembrement du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Et si le Chef de l’Etat a pu placer sa confiance en lui, cela voudra dire qu’il est capable d’assumer et de présenter, au bout de sa mission, des résultats très probants.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *