Abomey-Calavi
Agriculture

ORGANISATION DE LA FILIERE MARAICHAGE AU BENIN: l’Udm-Zou et les Uccm adopte un modèle de collaboration efficace pour le développement de la filière

Dans le cadre de la bonne collaboration entre les cooperatives et les Uccm puis les Uccm et les Udm que l’Udm-Zou a initié le lundi 13 juillet dernier, une tournée d’échange avec les Uccm qu’elle chapeaute.

Les filières agricoles continuent de s’organiser au Bénin. Celle du maraîchage n’entend pas rester en marge des réformes agricoles fouettées par Gaston Dossouhui ministre de l’Agriculture. En effet, l’organisation de cette filière s’est faite grâce à l’appui technique et financier du Projet d’appui au développement du maraîchage (Padmar) dont ont bénéficié les coopératives de maraîchers à la base dans les 27 communes d’intervention du projet. Ainsi dans le but de structurer la filière maraîchage pour une meilleure organisation des acteurs ou producteurs maraîchers, les Unions communales des coopératives de maraîchers (Uccm) et les Unions départementales de maraîchers dans les six départements d’intervention de Padmar ont vu le jour à partir des coopératives de maraîchers à la base. Dans la même veine, après la création des Uccm et des Udm, ces dernières se sont constituées en Fédération nationale des organisations des maraîchers (Fénoma-Bénin) qui est l’instance faîtière au niveau national.

C’est donc dans le cadre de la bonne collaboration entre toutes ces organisations de maraîchers que le lundi 13 juillet dernier, le Bureau exécutif de l’Udm-Zou, appuyé par son chargé de programme a rendu une visite d’échange aux membres du Conseil d’administration élargie et à ceux de la Commission de surveillance de l’Uccm de Djidja. Il a été question notamment de l’harmonisation de la stratégie de collaboration et de mise en vigueur des textes fondamentaux de ce joyau. Après présentation de la délégation et des membres de l’Uccm de Djidja, les différentes interventions, et principalement celle du président de l’Udm ont éclairé davantage les uns et les autres sur le mode de fonctionnement de l’Udm, ses obligations vis-à-vis des Uccm et réciproquement. Spécifiquement il a été abordé les questions de renforcement de capacités des membres, de la stratégie de mobilisation de fonds propres et enfin de la commercialisation des productions.

Par ailleurs, le Technicien spécialiste en maraîchage, représentant du Padmar a félicité les responsables de l’Udm-Zou pour cette initiative tout en invitant toutes les parties à jouer pleinement leurs rôles en respectant les textes qui régissent chaque organisation. Il s’est également accordé, avec la délégation de l’Udm-Zou, sur la nécessité d’asseoir une synergie d’actions dans l’optique d’accroître durablement la production maraîchère dans le département du Zou. La séance a pris fin par la visite du site maraîcher de la coopérative Fifadji de Zinkanmè, commune de Djidja.

Aujourd’hui seule la Fénoma-Bénin traite directement avec le Padmar sur toutes les questions concernant les producteurs maraîchers au Bénin. Il en sera ainsi pour tout partenaire qui veut venir en appui à la filière maraîchage dans ce pays qui a véritablement pris l’option de la promotion des filières agricoles.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image