Abomey-Calavi
Agriculture

PRODUCTION & CONSERVATION DU POIVRON: Un piment doux et très prisé dans les recettes culinaires

Le poivron fait partie de la famille des solanacées, genre apsicum, espèce annuum. C’est un piment doux qui se présente sous différentes couleurs déterminées par le stade de mûrissement.

Différents types de poivrons

Yélian Martine AWELE

Appartenant à la famille des solanacées, le poivron (Capsicum annum) est une plante annuelle. Selon les experts du domaine de la médecine,  le poivron est 4 à 5 fois plus riche en vitamine C que le citron.

Que retenir de sa culture ?

La culture du poivron permet d’avoir une production en deux périodes : novembre-mi-janvier et mars-fin mai. Durant la période de fin janvier à mars, la production est faible alors que la demande est élevée.  Les exigences du poivron en chaleur sont plus grandes que celles de la tomate. Il est très sensible aux températures basses. « Les températures supérieures à 35°C réduisent la fructification et la photosynthèse », explique Noel Sènan, maraîchers. Pendant le mois qui précède la plantation, on procède à un labour profond à 35 cm; cover-cropage pour casser les mottes, nivellement du terrain si nécessaire, épandage et enfouissement de la fumure de fond (organique et minérale) sur l’ensemble de la parcelle, traçage des lignes de plantation-fait-il savoir. La plantation a lieu dans les godets, au stade bouton floral apparent, soit 50 à 60 jours après le semis. Juste avant la plantation, on procède à une irrigation pour humidifier le sol jusqu’à une profondeur de 30 à 40 cm. Les dimensions des écartements et espacements sont comme suit : 1m entre lignes simples x 0,4 à 0,5 m entre plants ou bien 1,20 à 1, 1,50 m entre jumelées (dans la jumelée 0, 3-0,5m et 0, 4-0,5m entre plantes dans le rang). La diversité de plantation est de 20.000 et 22.000 plants/ha. Les manquants doivent être remplacés immédiatement après la reprise. En réalité affirme le producteur, « la culture du poivron ressemble beaucoup à celle de la tomate. Mais son semis est plutôt délicat à réussir ; il lui faut en effet, une température d’environ 28° C pour germer. Et comme son développement est plutôt lent, il faut le semer dès mars pour envisager un repiquage au potager vers fin mai/ début juin ». Au cours  de la culture de poivron, la tige principale doit être pincée. « Cela permet d’éviter une production trop abondante, qui entraîne des fruits de petites tailles », note-t-il. Le poivron ne peut être associé avec du piment au potager. En effet, « le piment  et le poivron ne s’entendent pas avec les autres solanacées : tomate, aubergine,  pomme de terre. Ils font bon compagnonnage avec chou, carotte, œillet d’Inde, rose d’Inde ». Le type d’engrais naturel recommandé pour le poivron est le « purin d’ortie » qui apporte l’azote nécessaire à la plante tout au long de sa croissance. Il peut être remplacé par un engrais organique du commerce, spécial tomates par exemple, riche en azote et en potasse. Un plant productif  donne entre 3 et 8 poivrons.

Récolte

« Les poivrons peuvent-être récoltés dès qu’ils sont verts et luisants, mais si vous les laissez mûrir sur le plant, ils deviendront jaunes, orangés, puis rouges. Plus le poivron demeure longtemps sur le plant, plus il sera sucré ; le rendement risque toutefois d’être moindre », déclare Noel Sènami, maraîcher.

Conservation

Le poivron n’aime pas le froid. Il ne faut donc pas le conserver au réfrigérateur, mais plutôt dans un endroit frais et sec de12 voire 15°C. Dans de bonnes conditions, il peut être conservé jusqu’à sept jours.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image