Abomey-Calavi
Agriculture

PRODUCTION DU POIS D’ANGOLE: Une légumineuse très prisée dans l’alimentation

Le pois d’Angole est un arbustre à fleurs jaunes de la famille des Fabacées. Il porte différents noms selon la région où il est cultivé. ‘‘Kloécoun’’ en langue Fon, ambrevade, guando au Brésil ou encore pois gungo en Jamaïque. Ses graines, riches en protéines, font de cette légumineuse, un ingrédient indispensable dans les repas, depuis plus de 3000 ans en Afrique et en Amérique du Sud surtout.

Yélian Martine AWELE

D’origine asiatique, le pois d’Angole est un arbuste à vie brève, de 1 à 2 m de haut généralement, mais qui peut atteindre 4 voire 5 m. Ses tiges à section anguleuse forment une touffe généralement érigée avec une base lignifiée partant d’une racine pivotante profonde à croissance rapide. Les feuilles trifoliées s’insèrent en spirale autour de tiges pubescentes. Les gousses plates à sommet pointu sont bosselées, épousant la forme des graines, et mesurent 5-9 cm de long sur 12-13 mm de large. Pubescentes et de teintes variables, vert vif parfois striées de rouge ou pourpres, elles brunissent et se vrillent à maturité pour libérer 2 à 9 graines colorées de brun, de rouge ou de noir.

Le pois d’Angole, très nutritif

Selon Alfred Godonou, producteur agricole, pour semer du ‘‘Kloécoun’’, il faut « préparer un mélange de sable, de terreau et de terre du jardin, ensuite, lacer une couche de graviers dans le fond d’un gros conteneur et le remplir de ce mélange ».  Après cette étape, il faut passer au semis « de 4 voire 5 graines après les avoir fait tremper dans l’eau ». Le nutritionniste Hamid SOUBEROU trouve une spécificité au pois d’Angole sec : «  Les pois d’Angole secs peuvent être germés brièvement, puis cuits, pour une saveur différente des pois verts. La germination améliore également la digestibilité des pois d’Angole séchés via la réduction des sucres non digestibles qui resteraient autrement dans les pois secs cuits ». En plus de cela, le pois d’Angole est « une source majeure de protéines pour la population qui en consomme » selon la nutritionniste Clarisse Makponssè. Il peut se manger avec comme accompagnement, du riz ou du rôti (pain plat) et a le statut d’aliment de base.

A noter que la production mondiale de pois cajan est estimée à 4,49 millions de tonnes. Environ 63% de cette production proviennent de l’Inde. L’Afrique est le centre secondaire de diversité et elle contribue actuellement à environ 21% de  la production mondiale avec 1, 05 million de tonnes. Le Malawi, la Tanzanie, le Kenya, le Mozambique et l’Ouganda sont les principaux producteurs en Afrique.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image