Abomey-Calavi
Genre et développement

PROGRAMME COMPETENCE POUR DEMAIN:Solidarité Laïque contribue à l’autonomisation des jeunes d’Afrique de l’Ouest

Chaque année, plus de trente millions de jeunes africains arrivent sur le marché du travail  selon l’Agence Française de Développement (AFD). Mais, la plupart d’entre eux ne parvient pas à trouver un emploi. Pour répondre à cette problématique de la jeunesse, Solidarité Laïque œuvre à offrir à ces jeunes de meilleures perspectives d’avenir à travers le Programme Compétence pour Demain.

Yélian Martine AWELE

Le Programme ‘‘Compétence pour Demain’’ ambitionne d’apporter des « solutions nouvelles à l’autonomisation des jeunes des zones périphériques des grandes villes d’Afrique de l’Ouest » martèle Laurette SOUALY, membre de Solidarité Laïque.

En effet, la population de l’Afrique Subsaharienne relativement jeune est confrontée à de nombreuses difficultés accentuées par les contraintes climatiques et socioéconomiques, dans un contexte de pression foncière sur les terres agricoles. Les taux élevés de sous-emploi, de précarité de l’emploi et de chômage, ainsi que les inégalités d’accès aux ressources et la faible représentativité en termes de participation sont des facteurs qui entrainent des frustrations et peuvent générer des situations de violence et d’insécurité. « Dans un tel contexte, le développement chez les jeunes de compétences cognitives, transférables et professionnelles pour assurer leur autonomie socio-économique, l’exercice de leurs droits et le développement de leur employabilité ou leur capacité à s’auto-employer, constituent un levier absolu tant pour leur insertion économique (emploi ou auto-emploi) que sociale » affirme-t-elle. Ainsi, pour résoudre le problème, « Solidarité Laïque en consortium avec Aide et Action, en partenariat avec les collectivités territoriales ; et les organisations de la société civile d’Afrique de l’Ouest met en œuvre le Programme Compétence Pour Demain (CpD) » ajoute-elle. Il est un programme déployé dans six (06) pays d’Afrique de l’Ouest ayant des similitudes en termes de développement humain et d’enjeux liés à la jeunesse dans les espaces péri-urbains des grandes villes. Sa vision stratégique est de proposer un processus d’éducation ouvert, qui permet à tous les jeunes, en particulier ceux des zones les plus vulnérables, de trouver leur place dans un monde de plus en plus complexe. Les actions du programme sont essentiellement développées au sein des centres de renforcement des compétences et de soutien des initiatives de jeunes « Laboratoires d’Innovations Sociales (LABIS) » où deux axes principaux sont explorés. Laurette SOUALY, il s’agit de « l’employabilité et la capacité à l’auto-emploi des jeunes » puis « l’engagement citoyen des jeunes en faveur de transformations socio-économiques dans les zones péri-urbaines des grandes villes ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image