Abomey-Calavi
Agriculture

REVUE DE PERFORMANCE DU SECTEUR AGRICOLE: De grandes avancées enregistrées au cours de la gestion 2021

Les performances du secteur agricole, gestion 2021 ont été passées en revue au cours d’un atelier tenu les jeudi 18 et vendredi 19 août 2022 Cotonou. Plusieurs acteurs du secteur agricole à divers niveaux, ceux de la société civile ainsi que les partenaires au développement ont été conviés à cet exercice.

Vue partielle des panélistes

Cédric Joawo BAKPE

Les débats ont été riches durant les deux jours d’atelier visant à évaluer les performances du secteur agricole, gestion 2021. Aussi bien les progrès enregistrés et les défis à relever dans les différentes chaines de valeur agricole ont été passés au peigne fin. « Beaucoup de recommandation ont été faites et c’est toujours dans le cadre de mieux faire, d’améliorer, d’être beaucoup plus performant au niveau de ce secteur agricole et surtout de faire un clin d’œil par rapport à la nouvelle dynamique concernant l’élevage pastoral où on est de plus en plus entrain de faire un déploiement par rapport à la sédentarisation » a déclaré Dr Adamou MAMA SAMBO, Haut-commissaire à la sédentarisation au terme des travaux. Dans son discours de clôture, Dossa AGUEMON, Directeur de Cabinet du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche, représentant le ministre a affirmé que cet exercice annuel loin d’être une routine a été plus encore qu’habituellement l’occasion d’un réarmement stratégique pour faire face aux nombreux défis qui se posent à notre secteur. « Vous notez avec nous que durant les cinq années de mise en œuvre du PAG volet agriculture 2016-2021, des progrès significatifs ont été réalisés dans l’atteinte des ambitions de production et de productivité des filières agricoles dans la promotion et la structuration des chaines de valeurs, la résilience face aux changements climatiques, la gouvernance sectorielle et le financement agricole », a-t-il fait remarqué avant d’ajouter : « Nous avons gardé ensemble le cap pour l’atteinte des objectifs de sécurité alimentaire et nutritionnelle et de réduction de la pauvreté mais nous devons maintenir une veille permanente surtout en face de l’environnement macroéconomique de plus en plus instable. » A propos des recommandations formulées afin que le secteur agricole puisse mieux rayonner Dossa AGUEMON s’est montré rassurant : « Des regards critiques que les uns et les autres ont porté sur les performances actuelles de l’action publique dans le secteur serviront de levier pour l’amélioration des actions au sein de notre département ministériel ». Cette revue présente l’image du secteur agricole en terme d’acquis et des faiblesses à corriger.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image