Abomey-Calavi
Agrobusiness

SALON AFRICAIN D’IRRIGATION ET DE DRAINAGE (SAFID):Le contexte sahélien et ouest-africain devient une préoccupation majeure

Ruth EDOH

Placée sous le thème, « Expériences d’irrigation réussies en Afrique de l’Ouest et du Centre : approches, leçons apprises et perspectives » ; la 4ème édition du salon africain d’irrigation et de drainage (SAFID) a officiellement été lancée mardi 29 novembre 2022 à Niamey. Une initiative qui permet aux différentes parties prenantes de discuter autour des problématiques touchant les pays de l’Afrique de l’Ouest notamment du Sahel.

Pour le ministre de l’agriculture, c’est un thème qui s’appuie sur l’actualité des pays du Sahel qui de nos jours sont de plus en plus confrontés au problème de variabilité climatique ayant pour conséquences une alternance d’évènements climatiques extrêmes que sont les inondations et les sècheresses. Dans son allocution, il notifie que la pratique de l’’irrigation nécessite la mobilisation de l’eau, l’aménagement des terres, la disponibilité des intrants, la maîtrise par les exploitants des itinéraires de production et des techniques d’irrigation.

Cette édition a connu la présence de plusieurs autorités du pays notamment le Secrétaire exécutif du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) et du Président de l’Association régionale pour l’irrigation et le drainage (ARID).

 A entendre le secrétaire exécutif du CILSS, Abdoulaye Mahamadou, l’organisation de ce salon est une opportunité idéale avec le contexte sahélien et ouest-africain, caractérisé par une production agricole dépendante à 95% d’une pluviométrie de plus en plus incertaine du fait des changements climatiques. Il faut rappeler que dans la région du Sahel, les ressources sont estimées à 278 650 Millions de m3 dans la zone et reste inexploitable.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image