Abomey-Calavi
Agriculture

SENEGAL/ AMÉLIORATION DE LA PRODUCTION AGRICOLE: L’OCP octroie 25 000 tonnes d’engrais aux producteurs Sénégalais

Dans le cadre de sa lutte contre l’insécurité alimentaire, l’Office chérifien du phosphate (OCP) du royaume du Maroc, a octroyé au Sénégal un don de 10 000 tonnes d’engrais complexe et 15 000 tonnes d’engrais phosphaté, destinées aux petits producteurs sénégalais. La cérémonie officielle de remise d’engrais s’est tenue ce jeudi 20 octobre 2022.

Vanessa ZANNOU

Un don du Royaume du Maroc de 25.000 tonnes de produits phosphatiers au profit des petits agriculteurs sénégalais a été remis  jeudi 20 Octobre à Diamniadio, à 30 km de Dakar, par le Groupe OCP (Office Chérifien des Phosphates) au ministère sénégalais de l’agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire. À l’occasion de cette cérémonie, le ministre de l’agriculture a exprimé sa joie sur la relation fraternelle qui existe entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, une relation qui se traduit par une coopération étroite entre le ministère de l’agriculture du Sénégal et l’Office chérifien du phosphate à travers des conventions et des activités techniques relatives à la fertilité des sols et des engrais.

 En effet, ce don qui intervient sur Hautes Instructions royales vise à soutenir la politique de souveraineté alimentaire du Sénégal et à lutter contre l’insécurité alimentaire, est composé de de 10.000 tonnes de DAP (Phosphate diammonique) et 5.000 tonnes de TSP (Triple Super Phosphate) et de 10.000 tonnes d’engrais qui seront vendus à prix réduits, destinés aux petits producteurs Sénégalais. « Ceci va réduire les charges de production compte tenu de la cherté des engrais, à accroître la production nationale et à lutter contre la vie chère en améliorant les disponibilités de produits agricoles », a laissé entendre Aly Ngouille Ndiaye, ministre sénégalais de l’agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire. Pour sa part, l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Al Hassane Nasir a souligné que « Le Sénégal, le pays avec lequel, nous entretenons depuis des siècles, des liens étroits de sang, de spiritualité, de solidarité et de conviction profonde de l’unicité de notre destin et de notre devenir commun. La rencontre de ce jour intervient au moment, où un contexte géopolitique révèle des fragilités profondes dans le système de production et d’approvisionnement. Et ceci particulièrement, dans le domaine agricole et ça porte sur toute la chaîne de valeur. Ce qui a compromis la sécurité alimentaire de nombreux pays particulièrement en Afrique. L’insécurité alimentaire puisque c’est de ça qu’il s’agit, s’est aussi accentué par les effets conjugués de la crise du Covid-19, du changement climatique ainsi que par des conflits armés qui perturbent les importations de denrées de base ». Faut-il le souligner, dans le cadre de ce don, les agriculteurs sénégalais vont bénéficier d’une formation sur les bonnes pratiques agricoles, les recommandations spécifiques d’engrais de qualité ainsi que les solutions de financement.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image