Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

TECHNIQUE DE FABRICATION DU COMPOST ET DES BIOFERTILISANTS : L’ATDA du Pôle 7 forme 36 maraîchers

 TECHNIQUE DE FABRICATION DU COMPOST ET DES BIOFERTILISANTS : L’ATDA du Pôle 7 forme 36 maraîchers

L’Agence territoriale de développement agricole du Pôle 7 a organisé une session de formation au profit de ses maraîchers le mercredi 17 mai 2023 à Porto-Novo. Elle a porté sur les techniques de fabrication du compost et des biofertilisants.

Les participants en plein travail

Vanessa ZANNOU

La baisse de fertilité des sols et les mauvaises pratiques culturales entraînent la dégradation des sols, augmentant ainsi les risques liés au changement climatique, parmi d’autres difficultés auxquelles l’agriculture béninoise est confrontée. Étant donné que le sol est le capital le plus important pour les maraîchers, il est urgent de mettre en place une technique adéquate pour protéger les cultures contre ces problèmes potentiels.

En initiant cette session de formation, l’Agence territoriale de développement agricole du Pôle 7 (ATDA 7) vise à aider les producteurs de la filière maraîchère à fabriquer leurs propres engrais chimiques. La session, qui s’est déroulée le mercredi 17 mai, a porté sur les techniques de fabrication du compost et des biofertilisants. << Cette thématique a été identifiée lors de nos diagnostics >>, a précisé Agnès MEHOBA, Cheffe du service de formation opérationnelle et de promotion de l’entrepreneuriat à l’ATDA du pôle 7. Pour assurer le bon déroulement de ces deux jours de formation, des experts en agroécologie et en restauration des sols ont animé les échanges.

Trente-six (36) exploitants du Pôle, répartis dans vingt-quatre (24) communes couvertes par le PDA7, ont bénéficié de cette formation. Plusieurs modules ont été abordés, notamment les différents types d’engrais à produire de manière naturelle, les difficultés actuelles pour obtenir des engrais, ainsi que les moyens de faire face à la hausse des prix des engrais en cas de crise.

Selon les bénéficiaires, cette formation a été d’une grande utilité, leur permettant d’en apprendre davantage sur la production de compost, ainsi que de partager leurs expériences entre eux. Cette session de formation constitue une étape visant à accroître durablement les revenus des exploitations maraîchères tout en renforçant leur résilience face au changement climatique. Elle contribue également de manière significative à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Selon Agnès MEHOBA, responsable du service de formation opérationnelle et de promotion de l’entrepreneuriat à l’ATDA 7, la prochaine étape après cette formation sera le suivi de la mise en œuvre des enseignements dans les exploitations des bénéficiaires. Une visite sera effectuée sur les différents sites des bénéficiaires afin d’évaluer les réalisations sur le terrain et la mise en pratique des enseignements.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *