Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

UTILISATION DU BIO DIGESTEUR

 UTILISATION DU BIO DIGESTEUR

« Le biogaz participe à la réduction des gaz à effet de serre dans la mesure où… », dixit Bernadette Toko

Le biogaz est un gaz issu de la fermentation des éléments organiques sous l’action de micro-organique. Avec Bernadette Toko, docteur en aménagement et environnement, votre journal aborde l’utilité du bio digesteur dans les ménages.

  • Pourquoi utilisez-vous le bio digesteur ?

On a choisi d’utiliser le bio digesteur pour notre alimentation en gaz parce que nous avons trouvé que c’est la solution qui convient le mieux à notre vision en tant que couple. Nous sommes une famille et nous mangeons beaucoup. Nous produisons également beaucoup de déchets car, qui dit manger naturel dit production de déchets. Nous avons trouvé ça comme une solution pour gérer les déchets solides ménagers que nous produisons. Et notre bio digesteur est un peu spécial. Il n’est pas relié aux fosses septiques. Il est juste alimenté par les déchets ménagers que nous produisons.

  • Quels sont les éléments qui entrent dans la production du biogaz chez vous ?

Il y a le reste des repas. Tout ce qu’on jette quand on fait de la cuisine sauf les sachets, les cartons. Tout ce qui peut être décomposé, tels que les légumes coupés, de l’igname épluché, de l’ananas coupé. Tout ce que vous mangez, vous mettez dedans et ça produit le gaz. Et c’est avec ça on prépare principalement ici à la maison. Cela sert à tout, à l’alimentation du fou et à la cuisson.

  • Quand vous mettez les déchets dans le bio digesteur, est-ce qu’il faut un nombre de temps ou c’est automatique pour produire du gaz ?

Quand on installe le dispositif, on met d’abord les déchets et on attend une semaine. Le temps de la fermentation et la production du méthane et c’est seulement après une semaine vous pouvez commencer par l’utiliser et les déchets vous les programmez selon vos besoins. Quand vous avez besoin d’assez de gaz, vous mettez assez de déchets. Quand vous avez besoin de peu de gaz vous mettez peu de déchets. Au début, on n’avait pas un système de stockage de gaz, donc nous produisons pour exactement ce qu’on veut consommer. Mais depuis 2 mois, on nous a installé une bâche et on peut déjà mettre les surplus de production dans la bâche. Donc présentement, on peut mettre autant de déchets qu’on veut, nous pouvons stocker le gaz et le jour où on a besoin on ouvre la bâche et on utilise.

  • Au-delà du biogaz, à quelle autre fin vous utilisez le bio digesteur ?

Le bio digesteur a beaucoup d’avantages. On utilise le gaz pour l’alimentation, pour la lumière mais nous n’avons pas choisi cette option. Certaines personnes l’utilisent pour alimenter les groupes pour les panneaux d’éclairage, les lumières et autres. Nous autres avons choisi de l’utiliser pour le gaz de la cuisson. Quand on met les déchets, il y a de l’eau qui sort et on peut prendre ça pour arroser. Cela constitue de l’engrais liquide. Après cette partie liquide, on a une autre partie solide et ce dernier sort comme du compost avec une couleur noire. Le bio digesteur dont je dispose me permet d’avoir le gaz et l’engrais. Avec l’engrais, j’alimente mon potager et tous les arbres. J’ai toujours des fruits des bananes etc. J’ai tout à la maison et je n’utilise pas d’engrais chimique, j’utilise uniquement ce qui sort de mon bio digesteur et je suis fier de bien manger car je sais que c’est naturel.

  • Comment le biogaz contribue à la réduction des gaz à effet de serre ?

Le biogaz participe à la réduction des gaz à effet de serre dans la mesure où on utilise tout ce qui peut pourrir et envoyer du gaz dans l’atmosphère. On le garde et on l’utilise pour préparer. Ce gaz, au lieu qu’il devienne quelque chose de nuisible, on l’utilise pour quelque chose de rentable. Donc les différents trucs qui pourrissent et sentent dans la nature, nous le domptons et en faisons quelque chose de très utile. Aujourd’hui, nous avons compris que ce qui participe le plus à la production du gaz à effet de serre est l’élevage. Même chez moi, j’ai des animaux que j’élève et leurs déjections produisent beaucoup de gaz. Donc ceux qui ont de gros bétails peuvent utiliser les déjections de vache et aussi les vendre.

  • Quels sont pour vous les opportunités de création d’emploi disponible au Bénin ?

Avec le bio digesteur par exemple, on peut créer la filière déchet. Quand vous allez dans nos marchés, les fruits pourris qui sont dans différents paniers, si on institutionnalise ou si on oblige tout le monde à utiliser le bio digesteur, nous pouvons créer la filière déchet et on va trouver les jeunes sans emploi qui vont ramasser ces déchets et les vendre. Cela va non seulement soulager nos marchés mais aussi la société de gestion des ordures parce que ce sont des gens qui ont tout le temps leur machines en panne. Au lieu que ces déchets nuisent à nos engins, on peut les utiliser pour un truc de potable.

  • Quel appel avez-vous à lancer aux ménages qui n’utilisent pas le bio digesteur ?

Je pense qu’il faut que les gens aient le courage de faire le bio digesteur parce que c’est vraiment avantageux. Le gaz a couté super cher et je ne savais même pas puisque je n’achète pas ce gaz et je cuisinais comme je veux et quand je veux. Et quand vous avez le bio digesteur, vous contrôlez votre budget en gaz, votre engrais et tout ce que vous mangez. J’invite vivement tout le monde à se donner au bio digesteur puisque le gaz aujourd’hui coute chère alors que le bio digesteur est gratuit.

Propos transcris par Oyéyèmi AGANI

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *