Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ACCÈS A UNE IRRIGATION FIABLE : Les femmes agricultrices du Togo font entendre leur voix

 ACCÈS A UNE IRRIGATION FIABLE : Les femmes agricultrices du Togo font entendre leur voix

Les femmes agricultrices sont confrontées à des défis majeurs, notamment l’accès à une irrigation fiable. Récemment, un atelier au Togo a permis aux femmes agricultrices de partager leurs expériences et de formuler des recommandations pour l’avenir, mettant ainsi en lumière l’importance de l’autonomisation féminine dans le secteur agricole.

 

Innocent AGBOESSI (stag)

Dans le monde entier, les femmes jouent un rôle essentiel dans le secteur agricole, contribuant de manière significative à la production alimentaire et à la sécurité alimentaire. Cependant, malgré leur importance cruciale, les femmes agricultrices font face à une série de défis qui limitent leur accès aux ressources et leur capacité à prospérer dans leurs activités agricoles. L’un de ces défis majeurs est l’accès à des sources d’eau fiables pour l’irrigation, particulièrement crucial dans les zones rurales où l’agriculture pluviale est souvent insuffisante pour répondre aux besoins croissants.

À cet égard, des ateliers de réflexion, tels que celui organisé récemment au Togo, offrent une plateforme précieuse pour identifier et aborder ces défis de manière collaborative. Lors de cet atelier, les femmes agricultrices, représentées par diverses organisations paysannes, ont souligné l’importance cruciale de l’irrigation dans leur travail quotidien. Elles ont partagé leurs expériences, leurs succès et leurs défis, offrant ainsi un aperçu précieux des besoins réels sur le terrain.

Les femmes agricultrices ont unanimement souligné les obstacles auxquels elles sont confrontées, notamment l’accès limité à la terre, aux intrants agricoles et aux ressources hydrauliques, exacerbés par les effets néfastes du changement climatique. Malgré les efforts déployés par les gouvernements et les partenaires techniques pour promouvoir l’irrigation, ces obstacles persistent et entravent le plein potentiel des femmes dans le secteur agricole.

Cependant, l’atelier n’était pas simplement une plateforme pour exprimer les défis ; il a également été l’occasion pour les femmes agricultrices de formuler des recommandations concrètes pour l’avenir. Leur vision pour la période 2024-2028 comprend la mise en place de cadres politiques et juridiques favorables à l’irrigation, le renforcement des compétences en irrigation, et la promotion de l’entrepreneuriat féminin dans le domaine de l’irrigation. De telles recommandations visent à promouvoir une agriculture irriguée inclusive et durable, tout en reconnaissant le rôle crucial des femmes dans ce domaine.

L’atelier a souligné l’importance de l’engagement continu envers l’autonomisation des femmes agricultrices. Les investissements massifs dans les femmes, tant au niveau national qu’international, sont nécessaires pour soutenir leur rôle de moteurs de la transformation agricole. L’accent mis sur l’irrigation durable et l’autonomisation économique des femmes rurales s’inscrit dans le cadre plus large des objectifs de développement durable des Nations Unies, visant à éliminer la pauvreté, à assurer la sécurité alimentaire et à promouvoir l’égalité des sexes.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *