Abomey-Calavi
Dossiers de la semaine

ASSEMBLEES CONSULAIRES DEPARTEMENTALES: Hermann Imali Djetta réussit le pari de la remobilisation des acteurs à la base

Du 05 au 09 septembre 2022 sur l’ensemble du territoire national, s’est tenue les premières sessions des Assemblées Consulaires Départementales (ACD) au titre de l’année 2022. A cette occasion, les élus des Assemblées       Consulaires Départementales de la Chambre Nationale d’Agriculture ont remobilisé leurs troupes autour de l’objectif commun. 

Photo de famille de l’étape de la Donga

La tenue de ces Assemblées Consulaires Départementales est la suite logique de l’issue de la session ordinaire du mois d’août des membres du bureau national de la Chambre Nationale d’Agriculture. Celle-ci effectuée le vendredi 26 août 2022 était élargie aux présidents des Chambres Départementales de l’Agriculture. « La décision de l’organisation de ces assemblées consulaires au niveau des départements est le résultat de l’une décision prise lors de la session du bureau national élargi au président des chambres départementales et qui aujourd’hui est en train d’appliquer sur toute l’étendue du territoire. Et cette application de cette décision est une réussite totale et je suis heureux de constater », a formulé Hermann Imali Djetta, président de la Chambre Nationale d’Agriculture du Bénin à l’ouverture de la première session ordinaire de l’ACD de la Donga. Aussi bien dans les départements de l’Atacora, dans l’Alibori, du Borgou…, l’engagement des Présidents des Assemblées Consulaires Départementales a été total.

Photo de famille de l’étape de l’Atacora

Une forte mobilisation des autorités locales et des acteurs agricoles

Abdel Rachid Nouhoun, directeur de la Législation Rurale de l’appui aux Organisateurs Professionnel et à l’Entrepreneuriat Agricole au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche a rappelé la place qu’occupe l’Assemblée Consulaire Départementale avant d’ajouter que son rôle est de  permettre aux membres de fournir tout le nécessaire en terme de préoccupation des acteurs du secteur agricole, qu’elle puisse capitaliser ces préoccupations et verser à l’assemblée de la chambre nationale d’agriculture. « À l’installation de cette chambre départementale, le premier pas dans la fonctionnalité d’une organisation comme celle-ci est d’abord les retrouvailles, il faudrait que cette assemblée consulaire se retrouve deux fois l’an », a renchérit Christian Bio Sabi, Directeur Départemental de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche de la Donga. Monique Yetona, membre de l’ACD de l’Atacora témoigne sa satisfaction de la tenue de la première session ordinaire de l’Assemblée Consulaire Départementale. « On l’attendait depuis longtemps parce que ça fait bientôt 1 an que les élections ont eu lieu. Et c’est seulement lorsqu’on se retrouve qu’on pourrait faire le point ». Pour Hermann Imali Djetta, Président de la Chambre Nationale d’Agriculture, les défis sont énormes : « D’abord il faut les grandes adhésions, il faut qu’il y ait parmi les producteurs au moins 50 milles adhésion au niveau de la chambre départementale d’agriculture. Ça nous permet en effet d’être notre propre caution au lieu de prendre de l’argent auprès des institutions financières ».

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image