Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES : La CCI Bénin présente son dispositif d’accompagnement aux entreprises

 AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES : La CCI Bénin présente son dispositif d’accompagnement aux entreprises

Dans le monde complexe de la commercialisation des produits, les démarches pour obtenir une autorisation de mise sur le marché peuvent parfois s’avérer ardues et décourageantes pour les entreprises. Afin de simplifier ce processus et d’offrir un soutien précieux aux acteurs économiques, un dispositif d’accompagnement a été  mis en place par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin).

Vanessa ZANNOU

Au cours d’un Café Entrepreneurs portant sur le thème « Obtention de l’autorisation de mise en marché des produits agroalimentaires, quel accompagnement de la CCI Bénin? », il a été expliqué le contenu du dispositif d’accompagnement des entreprises à l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché. Un dispositif qui inclut toutes les étapes de l’obtention. Lors de ce webinaire, Camarou BELLO, Chef Département Partenariats Institutionnels et Économiques et Coordonnateur Programme CCI QUALITÉ a apporté son expertise et son conseil, permettant aux entreprises de naviguer plus facilement dans les méandres des réglementations et des exigences en vigueur. En effet, cet accompagnement se fait essentiellement en cinq étapes à savoir la sélection des entreprises, le renforcement des capacités, la mise à niveau des entreprises et le lien avec les entreprises, les institutions de l’infrastructure qualité de la CCI B, etc…

Pour ce qui est de la sélection des entreprises, une plateforme de gestion des candidatures est mise en place. « Donc les entreprises renseignent des informations sur cette plateforme pour une durée d’un mois. Après la clôture, nous faisons une première sélection » explique Camarou BELLO. A noter que bien avant, une présélection de ces entreprises se fait pour voir les entreprises qui répondent aux critères, et  peuvent participer aisément au programme d’accompagnement des entreprises.S’ensuit les sessions de renforcement des capacités sur les bonnes pratiques de fabrication, les principes d’hygiène alimentaire, les principes HACCP, le nettoyage en milieu agroalimentaire. Après ces sessions de formation,  des consultants sont déployés auprès de ces entreprises pour faire de l’accompagnement de proximité. « Les entreprises qui bénéficient de cet accompagnement de proximité, sont les entreprises dont les unités de production sont distinctes des domiciles et qui ont été qualifiées par les collègues sur le terrain », précise Camarou BELLO. A l’en croire, au thème de cet accompagnement de proximité, les consultants ont l’obligation de fournir à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin, sur la base du diagnostic posé et sur la base de l’accompagnement, la liste des entreprises au niveau de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.Après cette étape, elles peuvent passer à la certification et le reste est à la charge  des institutions régaliennes de l’État.Pour finir, la CCI B travail à faire la promotion et la visibilité des produits de ces entreprises qui ont obtenu soit le certificat de conformité, soit l’autorisation de mise sur le marché des produits agroalimentaires, soit l’autorisation de commercialisation.Ces entreprises disposant de tous ces documents réglementaires de mise sur le marché sont automatiquement intégrés dans le dispositif de promotion de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin. Au titre de ce dispositif, « nous avons un site de vente en ligne, nous avons également des canaux de communication, nous faisons participer ces entreprises à des foires et à des symposies au niveau national, régional et international en fonction des besoins et des conditions », a fait savoir Camarou BELLO, Chef Département Partenariats Institutionnels et Economiques et Coordonnateur Programme CCI QUALITÉ.

L’objectif de ce dispositif est double : d’une part, faciliter l’accès au marché pour les entreprises en réduisant les obstacles administratifs et réglementaires, et d’autre part, garantir la qualité et la sécurité des produits mis sur le marché. En offrant un accompagnement sur-mesure et adapté aux besoins spécifiques de chaque entreprise, ce dispositif contribue à favoriser l’innovation et le développement économique. Selon les statistiquesfaites, au titre de la 1 ère édition (2021), 35 entreprises ont obtenu l’AMM, 40 entreprises dans le processus d’inspection par l’ABSSA au titre de la 2ème édition (2022) et 59 entreprises sur 70 sont éligibles pour intégrer la cohorte à adresser à l’ABSSA au terme de l’accompagnement de proximité au titre de la 3ème édition (2023).

Pour rappel, la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin est un établissement public sous la tutelle du ministère en charge du commerce.C’est un réseau de plus de 200 000 entreprises. La loi fait obligation à toutes les entreprises créées au Bénin d’être membre de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.Créée le 12 avril 1908, elle couvre l’ensemble du territoire national, mais ses interventions vont au-delà du territoire national grâce à son appartenance à un réseau de chambres consulaires au niveau régional, continental et international. Elle intervient dans les secteurs du commerce, de l’industrie et des prestations de services.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *