Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

BURKINA FASO : Les campagnes agricoles de saison humide lancées

 BURKINA FASO : Les campagnes agricoles de saison humide lancées

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources animales et halieutiques a officiellement lancé les campagnes agricoles de saison humide, de souscription à l’assurance agricole 2023-2024 et d’indemnisation des sinistrés de la campagne agricole 2022-2023 lors d’une cérémonie tenue le vendredi 19 mai 2023 à Kongtenga, un village de la commune de Saponé, dans la province du Bazèga, région du Centre-Sud.

Cédric Joawo BAKPE

Placée sous le thème « Accroissement de la productivité agrosylvopastorale au Burkina Faso : Quelles stratégies d’approvisionnement durable en intrants agricoles géotechniques et vétérinaires ? », la campagne agricole humide 2023-2024 a été lancée avec pour objectif d’améliorer la productivité agricole dans tout le pays. Grâce à la collaboration entre le gouvernement et ses partenaires, des intrants agricoles seront mis à la disposition des vaillants producteurs et productrices à des prix subventionnés. Au total, ce sont 21 666 tonnes d’engrais, 5 227 tonnes de semences agricoles de variétés améliorées, 305 unités de mécanisation agricole, 10 000 litres de produits phytosanitaires pour la protection des cultures, 2 351 hectares de nouveaux bas-fonds aménagés et 1 341 hectares de nouveaux périmètres irrigués aménagés qui seront disponibles dans les treize (13) régions du pays.

Lors de la cérémonie, des intrants agricoles ont été remis aux producteurs, rappelant les résultats satisfaisants de la campagne agricole précédente qui a enregistré une production de 5 179 059 tonnes de céréales, soit une augmentation de 11 % par rapport à la campagne 2022-2023 et de 8 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Cependant, certaines zones de production ont été touchées par des poches de sécheresse, entraînant des conséquences négatives sur la production agricole. Afin de soutenir les producteurs sinistrés, le gouvernement a mis en place un mécanisme d’assurance agricole. Ainsi, les producteurs qui ont souscrit à ce mécanisme seront indemnisés en cas de sinistres liés aux aléas climatiques, notamment les séquences sèches.

« Conformément à nos engagements visant à protéger les moyens d’existence des producteurs agricoles, 889 producteurs agricoles recevront un montant total de 15 444 872 F CFA au titre des indemnisations des sinistres liés à la sécheresse lors de la campagne agricole précédente »,

a déclaré Dénis Ouédraogo, ministre en charge de l’Agriculture. Il a également annoncé l’ouverture des souscriptions pour la campagne humide 2023-2024, avec une subvention gouvernementale.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *