Abomey-Calavi
Agrobusiness

CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION DU COTON GRAINE 2020-2021 : Gaston DOSSOUHOUI donne le top ce vendredi à Gogounou

Le Conseil des ministres s’est réuni, ce mercredi 11 novembre 2020, sous la présidence effective du Chef de l’Etat, Patrice Talon. Plusieurs décisions ont été prises au cours de la séance dont certaines dans l’agriculture.

Par Laure LEKOSSA

C’est la commune de Gogounou qui abritera le lancement officiel de la campagne 2020 -2021 de commercialisation du coton graine. L’annonce a été faite ce mercredi 11 novembre 2020 à l’occasion du conclave hebdomadaire des membres du gouvernement. Cette campagne de commercialisation 2020-2021 selon les autorités, consacre l’ouverture des marchés autogérés de coton graine dans toutes les zones de production cotonnière et est prévu pour le vendredi 13 Novembre 2020. Dès lors, démarreront les opérations de pesée, d’évacuation du produit et de rétribution des différents acteurs.

Selon les autorités béninoises, plusieurs raisons expliquent le choix de cette période « Le choix de cette période permet aux producteurs de commercialiser à temps le coton et d’éviter les risques de perte de poids, d’incendie de la production entreposée sur les marchés et/ou dans les champs ainsi que de mouille due aux pluies précoces. » fait savoir Alain Orounla ministre de la communication et de la poste et porte -parole du gouvernement. Le démarrage des opérations, souligne le conseil, permettra également aux sociétés d’égrenage d’amorcer l’usinage pour monter en rythme progressivement.

Au cours de la séance, le Conseil a par ailleurs instruit les ministres et tous les acteurs concernés par le sujet à l’effet de sensibiliser les producteurs des zones cotonnières en général et ceux des localités frontalières en particulier, à la nécessité de commercialiser leur coton, comme recommandé, dans le mécanisme de l’interprofession. Notons que la quantité de coton graine commercialisée à la date du 15 avril 2020 est estimée à 712.000 tonnes, largement au-dessus des 678.000 tonnes de la campagne 2018-2019, laissant ainsi au Bénin de fortes chances de conserver son rang de premier producteur de coton en Afrique. La filière cotonnière représente 40% des entrées de devises, 12% à 13% du Produit intérieur brut (PIB) du Bénin, environ 60% du tissu industriel national et assure un revenu à plus d’un tiers de la population.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image