Abomey-Calavi
Uncategorized

COP15/INITIATIVE D’ABIDJAN: Un ambitieux programme de restauration des sols

Plusieurs experts venant de 196 pays prennent part en terre ivoirienne à la 15ème conférence des parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification. Un rendez-vous mondial visant à traiter des sujets relatifs aux défis de la sécheresse et de la restauration des terres. Elle devient dès lors une opportunité pour la Côte d’ivoire de mettre sur tapis “l’initiative d’Abidjan”. 

Patrick ACTHI, Premier ministre de la Côte d’ivoire présentant l’initiative d’Abidjan

Cédric Joawo BAKPE 

Dans un contexte où 40% des terres sont dégradées dans le monde, les autorités ivoiriennes ont pensé un programme pour faire face à la désertification et ses conséquences notamment, sur la production agricole. Ce programme intitulé “l’initiative d’Abidjan”, a été présenté par le premier ministre ivoirien Patrick Achi à l’ouverture de la COP15, le lundi 9 mai 2022.  « L’initiative d’Abidjan constitue une réponse globale et intégrée, qui vise tout d’abord à créer les conditions d’une durabilité environnementale, à replacer ensuite le secteur agricole dans un rôle puissant de création d’emplois et de revenus, à produire enfin un équilibre social qui garantisse à toutes les couches de la société, le droit à une alimentation équilibrée et à une vie plus décente », a-t-il expliqué.

Le programme comporte quatre principaux points à savoir : la lutte contre la déforestation et la restauration des forêts, l’amélioration de la productivité agricole à travers la mécanisation et la restauration des sols, les actions en vue de rendre les chaînes de valeurs actuelles plus durables, et l’identification des chaînes de valeur du futur.  D’un montant de 1,5 milliards de dollars soit environ 900 milliards de Francs CFA, ‘’l’initiative d’Abidjan” est prévue pour être exécutée sur une période de 5 ans.

“L’initiative d’Abidjan” est donc un héritage, un devoir absolu qui nous incombe de garantir que notre Terre, source de toute vie, pourra demain, continuer de profiter aux générations futures, avec la même beauté, la même abondance et la même durabilité », a fait savoir Patrick ACHI. Après cette brillante présentation devant les participants à ce sommet, ce programme a bénéficié séance tenante d’un appui de 500 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD), de 502 millions d’Euros de ‘’Team Europe’’ qui regroupe l’Union européenne et la Banque européenne d’investissement, de 130 millions de dollars du Fonds international du développement agricole (FIDA), de 30 millions de dollars du PNUD, de 370 milliards de Francs CFA de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et de 100 millions de dollars de l’Institut Ban-Ki Moon. A tout cela s’ajoute la signature d’un mémorandum d’entente entre le gouvernement ivoirien et l’Agence française de notation d’impact environnemental GENESIS le 12 mai 2022. “ Ce mémorandum qui constitue un point de départ pour un partenariat futur, permettra à notre pays, la Côte d’ivoire, de relever le défi de la mise en œuvre effective d’Abidjan Legacy Program ou l’initiative d’Abidjan,” a laissé entendre Kobenan Kouassi ADJOUMANI, ministre de l’Agriculture et du Développement rural. C’est un projet ambitieux pour la restructuration des terres ivoiriennes.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image