Abomey-Calavi
Agriculture

CPEC BENIN: Une référence dans le financement des activités agricoles

La Coopérative pour la Promotion de l’Epargne et de Crédit (CPEC), une structure de microfinance qui opère depuis plusieurs années dans le financement des activités agricoles. Elle est l’une des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) bénéficiaires du projet ADAPAMI financé par le gouvernement canadien et mis en œuvre au Bénin pour accompagner  les acteurs des SFD.

Yélian Martine AWELE

L’objectif des Systèmes Financiers et Décentralisés (SFD) bénéficiaires du projet ADAPAMI est de renforcer les capacités des acteurs du secteur agricole. C’est dans cette logique que s’inscrit la Coopérative pour la Promotion d’Epargne et de Crédit (CPEC), première initiative privée de micro-finance, à avoir ouvert son capital social au public. Elle est l’une des grandes institutions de micro-fiances du Bénin. A l’origine, cette institution était l’initiative de jeunes ayant fait preuve d’audace et de créativité. « La CEPEC, c’est la coopérative pour la promotion de  l’épargne et de crédit, qui est créée en 1992 par les diplômés sans emplois et les déflaqués des structures d’Etat dissoutes » déclare Ghislain GNIMADI, Chef d’Agence CPEC Parakou.  Dans un environnement où cohabite une diversité de systèmes financiers décentralisés, existe un parcours de combattants impressionnant.  « L’agriculture a commencé par prendre sinon avec la non maîtrise des aléas climatiques et autres, beaucoup d’institutions comme la  CEPEC avaient du mal à aller vers l’agriculture mais grâce à l’appui des partenaires, comme ADAPAMI et autres, je crois que nous sommes maintenant outillés pour pouvoir aller véritablement vers ce secteur d’activité » explique le Chef d’Agence CPEC Parakou, Ghislain GNIMADI. La CEPEC à l’instar des autres SFD fait bénéficier à ses membres des conditions alléchantes d’adhésion et d’accès au crédit.  Ainsi, pour financer un membre, « il faut forcément que ce membre puisse adhérer à la coopérative et pour adhérer à la coopérative, nous avons 4 critères » note-t-il avant de mentionner, qu’ il faut d’abord remplir la fiche d’adhésion, qu’est à 0f, payer les frais d’adhésion qui s’élèvent à 2000f, ensuite payer les frais d’établissement de la carte de membre puis avoir au moins une passe social de 2000f. Notifions que la coopérative ambitionne d’ici 2030, être la première organisation de financement non seulement au Bénin mais encore dans la sous-région.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image