Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

DÉCHETS COLLECTÉS DANS LES MARCHÉS : Nécessité d’une revalorisation pour soulager la planète

 DÉCHETS COLLECTÉS DANS LES MARCHÉS : Nécessité d’une revalorisation pour soulager la planète

La production des déchets est majoritairement issue des activités économiques. Notamment, ceux des marchés publics et privés qui sont collectés et reversés dans l’environnement. Quelles sont donc les solutions pour une meilleure orientation de ces déchets ?

Collecte des ordures

Stag Watson Sama

Les grands marchés dans le monde en particulier celui de Dantokpa constituent un réservoir de déchets produits. Ces polluants ne sont rien d’autre que les résidus solides issus des différentes activités économiques comme les sachets plastiques, les habits usés des friperies, des cartons, des restes de nourriture, les peaux des fruits et les matières organiques emballées et déposées dans les poubelles. Il y a aussi des déchets liquides que sont les eaux usées avec des débris alimentaires déversés dans les caniveaux et même parfois directement dans le lac Nokoué.  Ces déchets qui constituent un grand danger pour l’environnement engendrent des risques d’inondation à cause des plastiques qui s’enfouissent dans le sol en le dégradant. Également, la faible profondeur de la nappe phréatique qui empêche le passage normal de l’eau. Et sur l’homme, l’intoxication et la prolifération des moustiques nuisibles pour leur santé. Malgré la stratégie de collecte mise en œuvre par le gouvernement, cette dernière est loin de résoudre ce problème qui perdure avec les déchets jetés à main libre sur les trottoirs des marchés. Les collectivités organisatrices doivent désormais être sensibilisées sur la nécessité de faire recours aux tris et à la revalorisation de ces déchets produits.

Revalorisation des déchets collectés, une richesse ignorée

La revalorisation des déchets collectés est un moyen de lutte efficace pour soulager l’environnement. Pour donc revaloriser ces résidus nuisibles qui constituent une énorme richesse, il faut catégoriser chaque type de déchets en faisant le tri afin de les envoyer dans leurs poubelles respectives. Cette habitude doit être désormais inculquée à chaque collectivité. Par exemple, les sensibiliser à mieux trier, moins jeter et revaloriser. Comme en France, des innovations pour valoriser les déchets ont été implantées à savoir des poubelles connectées pour améliorer le tri et la collecte des déchets. Transformer ces déchets en matériaux de construction et les recycler pour produire de l’énergie. Également au Niger, le service hygiène et assainissement installé par le gouvernement récupère les déchets pour en faire des pavés qui sont utilisés pour la réhabilitation des espaces publiques. Des structures privées existent également au Bénin et les valorisent en charbon vert écologique comme SIM Verte. L’Etat béninois devrait mettre en place une structure de revalorisation des déchets après collecte et inciter chaque collectivité à avoir plusieurs poubelles afin de distinguer chaque catégorie de déchet. L’environnement a besoin d’un second souffle pour son bien-être.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *