Abomey-Calavi
Agriculture

DÉVELOPPEMENT DU MARAICHAGE AU BÉNIN: Le PADMAR dote les semenciers d’un important lot de matériels

Ils sont au nombre de 20 semenciers à bénéficier ce mardi 7 décembre 2021,  de plusieurs outils de travail. Il s’agit d’un  ensemble de kits qui permettent aux producteurs semenciers de travailler pour le développement maraîcher au  Bénin.

Ruth EDOH

C’est pour participer à l’amélioration durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’à l’élimination de la pauvreté rurale, que le ProCaR  à travers son projet PADMAR appuie  les maraîchers béninois dans l’accroissement de la productivité agricole par la production des semences seins et certifiées.

En effet,  les semences constituent les premiers intrants agricoles  et occupent plus de  40% des rendements. En référence aux statistiques de l’ATDA7, 90% des semences utilisées par les producteurs béninois sont issues  de l’auto- production ou des semences locales.  Une chose qui semble réjouir les acteurs agricoles  et qui s’avère profitable. Dans le but de  renforcer les capacités de ces acteurs, le ProCar en collaboration avec l’INRAB a outillé plusieurs producteurs de semences  d’un lot important de matériels de conditionnement de semences et autres matériels au profit du CRA horticulture. Cette cérémonie qui a eu lieu le mardi 7 décembre 2021 dans l’enceinte de l’Institut Nationale de Recherche agricole du Bénin,  intervient  après une  série de formation de renforcement des capacités  technique de production de semence, d’extraction, de conditionnement de séchage de semence. Pour Ousmane KORA, représentant du Chef projet PADMAR, « la cérémonie marque le point d’un  long processus que nous avons suivi de près  pour avoir été choisi parmi le nombre de semenciers que nous avons sélectionné afin de bénéficier de ce kit. Félicitations pour votre engagement à la production semencière en matière de maraîchage. Aux vues de tout ce que PADMAR est en train d’engranger dans le cadre de l’aménagement, des grandes productions que nous attendons d’ici les années à venir,  votre rôle est déterminant dans cette chaine ». Angelo DJIHINTO, représentant du Directeur général de l’INRAB dira que « pour son soutien, nous avons rédigé quatre plaquettes de reconnaissance des maladies et des ravageurs, de fabrication de compost et d’utilisation des plantes pesticides afin qu’ils puissent gérer les ravageurs. Sur demande du PADMAR, nous avons rédigé des documents, des fiches techniques de production des produits maraîchers certifiés ». 

Plusieurs outils ont été distribués aux semenciers afin de faciliter  la qualité des semences qu’ils produisent. Il s’agit  entre autres des seaux en plastiques, des séchoirs artisanaux, des bocaux plastiques, des plaques alvéolées, des marmites pour stérilisants, des houes, des bacs à pépinière, des accoutrements tenus de protection lors des phytosanitaires  en tissu coton ou jeans, des réfrigérateurs, des humidimètres et bien d’autres. Hyacinthe EKE  a  au nom des semenciers remercié le projet PADMAR pour ses appuis à l’égard des maraichers.  « Je les remercie également pour la remise de tous ces kits qui va nous permettre de vraiment nous performer, d’améliorer nos techniques de production et d’extraction des semences.  Nous allons faire bon usage de ces kits et les années à venir vous aurez une amélioration dans nos productions ». a-t-il ajouté. 

Le projet ne compte pas s’en arrêter, mais continuer à œuvrer afin que  d’autres producteurs  puissent  bénéficier de ces avantages. Le projet compte 1000 hectares aménagés, mais pour l’heure, ils sont face à une insuffisance d’acteurs semenciers, car les défis sont de plus en plus nombreux. Signalons que ces matériels sont évalués à un coût total de 15 millions 267 milles 53 FCFA.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image