Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

FILIÈRE CREVETTE AU BÉNIN : La FéNaCoTraC pour relever les grands défis

 FILIÈRE CREVETTE AU BÉNIN :  La FéNaCoTraC pour relever les grands défis

La Fédération Nationale des collecteurs et transformateurs de crevettes du Bénin est officiellement mise en place le mardi 12 mars 2024. C’était à l’occasion de l’assemblée générale constitutive des acteurs de la filière tenue au siège de la Fédération des Unions de Producteurs du Bénin(FUPRO), à Bohicon dans le département du Zou.

Bureau installé de la FéNaCoTrac – Bénin

 

Innocentia LOKO

Répondre au besoin et palier aux difficultés de la filière crevette au Bénin est la raison d’être de cette fédération. Officiellement mise en place lors de ce son congrès constitutive 12 mars 2024. Elle est dénommé Fédération Nationale des Collecteurs et Transformateurs de Crevette au Bénin(FéNaCoTraC). Élu président de la fédération, Siméon Houssou Ayelo et ses membres ont pris désormais les reines en présence de plusieurs responsables, représentants et membres de la filière. Échanges, allocutions et lecture du règlement et statuts qui régissent la fédération sont les temps forts de cette assise.

Après avoir remercié le président de la FUPRO pour son accompagnement sans cesse, le président Houessou Ayelo Siméon a exposé son programme de gouvernance à la tête de l’organisation. « Il y a un souci avec la manière dont nos crevettes sont collectées. Ainsi, nous voulons travailler pour sa restructuration. Également, trouver des solutions pour résoudre les difficultés rencontrées par les femmes lors du fumage », laisse-t-il entendre. L’un de ses objectifs phares est de chercher et atteindre des chiffres d’affaires importants sur les marchés nationaux et internationaux. D’autre part, il réitère son engagement à travailler pour faire de la filière crevette au Bénin un secteur au même titre que les autres.

De son côté, le président de la FUPRO Bénin montre sa satisfaction pour ce nouveau départ pour la filière. Il délivre aux acteurs, ses attentes vis-à-vis d’eux. « Nous attendons de cette organisation une filière vraiment rentable. Une filière que nous allons accompagner. Et que tous les acteurs puissent se donner à cette filière pour que l’économie nationale puisse vraiment aider chacun », a-t-il affirmé.

1 Comment

  • The point of view of your article has taught me a lot, and I already know how to improve the paper on gate.oi, thank you.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *