Abomey-Calavi
Agrobusiness

GUERRE ENTRE LA RUSSIE ET L’UKRAINE: L’ONU accorde une conférence de presse sur l’exportation de vivres

Photo de Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU

 Ruth EDOH

Le mercredi 8 juin 2022 lors d’une conférence de presse du Groupe mondial d’intervention en cas de crise alimentaire, énergétique et financière, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres affirme qu’une solution politique liée à la crise en Ukraine doit être trouvée conformément au droit international et à la Charte des Nations unies. En ces mots, il déclare : « Une solution politique doit être trouvée dans le cadre du droit international et de la Charte des Nations unies. Il est nécessaire de rétablir la stabilité sur les marchés alimentaires et énergétiques internationaux afin de briser le cercle vicieux de la hausse des prix et d’alléger la situation des pays émergents ». Les produits agricoles ukrainiens, ainsi que les produits alimentaires et les engrais russes doivent refaire surface. Malgré la guerre, « La nourriture ukrainienne, ainsi que les produits alimentaires et les engrais russes doivent revenir sur les marchés internationaux ». Il est important d’associer l’accès aux ressources afin d’aider les pays et les peuples les plus pauvres.

Dans ses propos lors de la conférence, le secrétaire général de l’ONU a demandé à Rebeca Grynspan, cheffe de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement et à Martin Griffiths, secrétaire général adjoint, de coordonner les deux parties d’aide à un accord global qui permettrait l’exportation sécurisée de vivres ukrainiens par la mer Noire et un libre accès aux marchés mondiaux pour l’alimentation et les engrais russes. Cette coalition serait vitale pour les populations  des  pays en développement. Au regard de leur étroite collaboration avec toutes les parties prenantes  au bout des  dix derniers jours, des contacts directs avec Moscou, Kiev, Ankara, Bruxelles et Washington ont été obtenus. 

« Dire quoi que ce soit de plus à ce sujet signifierait mettre en danger les chances de succès. Je compte sur votre compréhension », laisse entendre le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. L’impact de cette guerre va bien au-delà des frontières ukrainiennes, dans le monde entier : tous les pays sont affectés par la hausse des coûts des produits agricoles ; mais il est plus particulièrement sensible pour la population de plusieurs pays en développement, dans un contexte déjà présent de grande insécurité alimentaire et de malnutrition.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image