Abomey-Calavi
Agriculture

HÉLICICULTURE AU BÉNIN: l’INRAB contribue à la croissance rapide des escargots

Oyéyèmi AGANI

Les éleveurs d’escargots ( héliciculteurs) ont désormais la possibilité de vite faire développer leurs escargots qu’auparavant. Ceci, grâce à la nouvelle technologie mise en place par les chercheurs de l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB).

«Contribuer à la croissance rapide des escargots», c’est l’objectif visé par les chercheurs de INRAB surtout qu’il est très consommé au Bénin et dans plusieurs autres pays de la sous-région, et que la demande ne cesse de croître de façon exponentielle. En effet, dans le soucis d’aider les éleveurs à satisfaire leur soif de vite voir les escargots grandir, une alimentation à base de tubercules de haricot-igname a été mise en place par les chercheurs de l’INRAB.

Selon Charles Bertrand POMALEGNI, Docteur en Santé animale tropicale et Chercheur au Laboratoire des recherches zootechnique vétérinaire et halieutique de l’INRAB, « Il s’agit de prendre des tubercules de haricot-igname, de les hacher et de les servir aux escargots, crus ou incorporés dans du fourrage ».

Il continue en soulignant que « cette alimentation qui accélère la croissance et la valeur marchande des escargots est obtenue en un temps record de huit à neuf mois, tandis que sur la base d’une alimentation classique, la valeur marchande des escargots est obtenue au bout de treize à quatorze mois ». Grâce aux tubercules de haricot-igname, les escargots peuvent prendre quatre à cinq mois pour se développer, ce qui se traduit par un cycle de production plus rapide et donc plus de revenus.

« Dans l’élevage d’escargot, rien ne se perd. La chair est consommée, les excréments peuvent servir d’engrais pour les cultures, la coquille concassée peut servir à nourrir le bétail et même la bave devient très demandée dans l’industrie cosmétique. Alors, un cycle de production plus rapide veut dire beaucoup plus de revenus aux acteurs sur toute la chaîne », explique Constantin ÉBO, éleveur d’escargots au Bénin.

En réalité, l’héliciculture est une activité très rentable et qui permet aux éleveurs de vite et bien réussir, au Bénin et dans plusieurs autres pays africains où l’escargot s’élève parmi les autres aliments de choix.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image