Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

INAUGURATION DU PARC À GARI DE GLAZOUÉ : Un chef-d’œuvre pour les transformatrices de manioc béninois grâce à la coopération bénino-américaine

 INAUGURATION DU PARC À GARI DE GLAZOUÉ : Un chef-d’œuvre pour les transformatrices de manioc béninois grâce à la coopération bénino-américaine

La Fédération Nationale des Transformatrices de Manioc du Bénin (FéNaTraM-Bénin) célèbre une étape cruciale dans le développement de la filière manioc grâce au partenariat fructueux entre l’USADF (Fondation des États-Unis pour le Développement en Afrique) et le Gouvernement du Bénin. L’inauguration du parc à gari de Glazoué représente un tournant majeur pour les transformatrices de manioc de glazoué, ouvrant de nouvelles opportunités de développement économique pour le secteur agricole.

Visite des matériels offerts à la FéNaTram Bénin

Ruth EDOH

Dans le cadre du partenariat fructueux entre l’USADF et le Gouvernement du Bénin, la filière manioc a connu une transformation remarquable. Grâce à cet accord, plusieurs unions communales ont bénéficié d’un soutien technique et financier, ce qui a amélioré leur organisation, leur fonctionnement, leurs conditions de travail et d’accès aux marchés. Cette collaboration a également donné lieu à la construction d’ateliers de transformation de manioc, de magasins de stockage et de parcs à gari, ainsi que d’autres infrastructures dédiées aux produits dérivés du manioc, le tout profitant à la Fédération Nationale des Transformatrices de Manioc du Bénin (FéNaTraM-Bénin) et à ses unions membres. Ces joyaux ont été officiellement inaugurés ce vendredi 22 septembre 2023 en présence des autorités ministérielles et locales. Au total, trois unités modernes de transformation du manioc en gari et autres dérivés complètement équipées en matériels de production, dans les localités de Sowiandji, Thio et Ouèdèmè-Kpota, un parc à gari construit pour la commune de Glazoué ont été inaugurés.

Dans son allocution, le coordonnateur-pays de l’USADF, Eric Newman, lors de la cérémonie d’inauguration, a affirmé que les transformatrices des Collines en général et de Glazoué en particulier pourront à travers la mise en service de ce nouveau marché nouer des liens d’affaires avec les commerçants pour la vente à bon prix de leur production ; ce qui leur permettra de se passer de la multitude d’intermédiaires entre les acheteurs et les transformatrices. Cette nouvelle installation, d’une capacité minimale de 150 tonnes, constitue un jalon majeur dans la transformation du manioc pour les femmes. Cependant, cette évolution s’accompagne de normes de plus en plus strictes en matière de qualité sanitaire, physique, microbiologique, nutritionnelle et environnementale. Au dire du Ministre Modeste Kerekou, présent à cette cérémonie, ce partenariat entre l’USADF et le Gouvernement du Bénin s’inscrit dans le cadre des priorités du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG), et met en avant l’importance du manioc dans le développement socio-économique du Benin. Il continue en ajoutant que l’objectif est de promouvoir la transformation du manioc et d’autres produits agricoles pour renforcer la compétitivité et la rentabilité des petites exploitations agricoles et des coopératives.

« Je voudrais vous rappeler l’importance que vos sociétés coopératives représentent pour le pays. Je voudrais inviter tout le monde à constituer un réseau autour de l’union et à inviter les autorités locales et la population à soutenir les productrices de manioc de Glazoué »

a-t-il ajouté pour finir.

Quant au maire de la commune de Glazoué, Gilles Houndolo, après avoir rappelé la place primordiale de l’agriculture dans l’économie de sa commune, il a adressé ses reconnaissances au gouvernement et a réaffirmé son engagement aux côtés des femmes transformatrices de manioc afin d’assurer l’accompagnement et le suivi des groupes organisés à la base. « Je voudrais au nom du Conseil Communal et en mon nom personnel assurer l’engagement total de la mairie aux côtés des bénéficiaires pour une meilleure gestion de ce parc en vue d’obtenir des résultats escomptés », a-t-il complété

La construction de ces trois sites de production moderne de Glazoué et le parc à gari sont un investissement d’un total de plus de 133 954 000 FCFA. Cette contribution vient de la contribution conjointe de l’(USADF) qui représente le gouvernement américain et le gouvernement du Bénin.

Il faut notifier que les parcs à gari ne se contentent pas de renforcer la dynamique de commercialisation des unions communales, mais favorisent également une mise en marché collective, contribuant ainsi à la croissance économique des acteurs de la filière. Cependant, la présidente de la FéNaTraM-Bénin, Martine GBAGUIDI a exprimé la nécessité d’étendre ce programme aux communes transformatrices de manioc qui n’ont pas encore bénéficié de ces initiatives. Pour répondre à ces exigences, la FéNaTraM-Bénin a conclu des conventions avec des organismes tels que l’Agence Béninoise de Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA) et l’Agence Nationale de Normalisation, de Métrologie et du Contrôle Qualité (ANM) pour assurer la conformité de ses produits, en particulier le ‘Gari’, avec les normes en vigueur.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *