Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

ATELIER DE FORMATION SUR LE LEADERSHIP FÉMININ : Les Femmes Leaders de l’Anoper se mobilisent pour l’émancipation et l’autonomisation

 ATELIER DE FORMATION SUR LE LEADERSHIP FÉMININ : Les Femmes Leaders de l’Anoper se mobilisent pour l’émancipation et l’autonomisation

Le 27 juin 2024, les femmes leaders de l’Association Nationale des Organisations Professionnelles des Éleveurs de Ruminants (Anoper) ont participé à une formation sur le leadership féminin. Cet événement, qui s’est tenu à l’hôtel Makandjou de Parakou, a rassemblé des femmes peulh de diverses villes du Bénin autour du thème : « Formation des femmes du collectif de l’Anoper sur le leadership féminin.

Nadège Ekpo

Selon Zénabou Sambo Seidou, formatrice à cet atelier, cette formation vise à renforcer les capacités des femmes élues du collectif de l’Anoper en matière de développement personnel et de leadership, afin de leur fournir les outils nécessaires pour devenir des leaders capables de bien diriger leur groupement.

Les modules abordés incluent le développement personnel, la vision organisationnelle, la gestion de la vie en coopérative (y compris les outils pour maintenir une coopérative et la composition de ses membres), le leadership féminin pour les femmes éleveurs au sein de leur organisation, et la prise de parole en public. Ces sujets ont été choisis pour renforcer les capacités des participantes dans la conduite de leurs activités. Zénabou Sambo Seidou souligne l’importance de bien outiller ces femmes avec les notions nécessaires pour jouer efficacement leur rôle de leader. Cependant, cette formation reste un défi que l’Anoper s’efforce de relever avec des séances de coaching et de renforcement des capacités.

La formation des femmes élues du collectif de l’Anoper a également été une occasion de rappeler l’importance de l’autonomisation des femmes. « Bien qu’elles aient déjà été formées sur la vie associative, cette session sert de rappel pour leur montrer comment elles doivent diriger une association », a-t-elle expliqué.

Les participantes, Roukiatou Adam et Sebo Ada, après ont exprimé leur profonde gratitude envers les actions de l’Anoper et espèrent la poursuite de ces séances dans d’autres régions. Oumarou Boulanki Bello, chargé du programme de suivi et d’évaluation de l’Anoper, a promis que l’association tiendrait compte des doléances exprimées pour planifier de futures actions. Il a précisé qu’une fois de retour dans leurs localités respectives, chaque femme devra partager les connaissances acquises lors de cet atelier. Ces femmes, organisées en groupements dans leurs régions d’origine, se chargent de la transformation du lait en fromage. Elles sont formées selon un cahier des charges pour produire des produits de qualité et atteindre l’autonomie financière.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *