Abomey-Calavi
Santé et Nutrition

PERIODE DES EXAMENS: Les bons réflexes en matière d’alimentation

Pendant les périodes d’examens, adopter une bonne alimentation est nécessaire pour aborder sereinement les différentes épreuves. Pour les révisions, ce n’est plus vraiment l’heure. Pour l’examen, c’est l’heure. La mise en œuvre de quelques astuces aussi basiques qu’efficaces peut s’avérer nécessaire pour aborder en pleine forme les épreuves et ainsi les aborder sereinement. Celles-ci reposent pour l’essentiel sur des comportements sains.

Vanessa ZANNOU

 Une bonne hygiène de vie pendant les examens passe aussi et surtout par une bonne alimentation et une bonne hydratation. Mais comme tout organe, outre l’hydratation, le cerveau a besoin de nutriments pour se développer et se construire convenablement. Pour favoriser une alimentation équilibrée et variée pendant la période d’examens, il est recommandé de consommer des aliments contenant des vitamines, des minéraux. 

« Dans le détail, certains aliments sont véritablement incontournables. Ainsi, les fruits et les légumes frais doivent être consommés sans modération, leurs vitamines, leurs minéraux et leurs fibres permettant le bon fonctionnement du corps », explique Mathieu GBODO, médecin en spécialisation au CNHU de Cotonou. «  Les protéines sont aussi fortement recommandés. Car, non seulement ils aideront votre mémoire lors de l’examen, mais ils ont aussi un effet bénéfique sur l’humeur ». Le cerveau a besoin d’être alimenté régulièrement car il consomme beaucoup d’énergies, notamment du glucose. Donc, pour son bon fonctionnement, les protéines boosteront vos neurotransmetteurs.  

Aussi, il est bien de consommer des féculents, tels que des pâtes, du riz, de la semoule ou encore du pain complet, pour obtenir des sucres lents, le carburant de votre corps. Attention toutefois : ne les consommez pas en trop grande quantité pour ne pas ressentir de sensations de lourdeur. 

 «  Pour les enfants qui vont à l’examen ou les candidats, les conseils nutritionnels qu’on peut leur donner, c’est de respecter leur signaux de faim. Nous constatons que plusieurs sous l’effet du stress ne veulent pas manger et reste le ventre creux. En période de révisions et d’épreuves, le petit-déjeuner est nécessaire pour faire le plein d’énergie et éviter les coups de barre dans la matinée. L’idéal est de miser sur un petit déjeuner protéiné et pas trop sucré, pour ne pas endormir les neurones. Il faut que ces candidats mangent, parce qu’ils vont solliciter beaucoup le cerveau or le cerveau a besoin des nutriments. Il utilise plus de glucose pour ses activités, ses fonctions. Nous demanderons à cet effet aux candidats de ne pas rester le ventre affamé. Nous leur conseillons aussi de ne pas exagérer dans l’alimentation. Car, ça pourrait leur causer la faiblesse, le sommeil », renchérit le nutritionniste Eric DOSSOU-GBETE. En complément, Mathieu GBODO recommande vivement de ne pas tomber dans les produits dopants comme le café ou les boissons énergisantes. Eric DOSSOU-GBETEpense qu’il est indispensable de répartir équitablement ses apports énergétiques. Le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner et éventuellement le goûter assurent au cerveau une régularité dans les apports. Il est important de prendre un bon petit déjeuner le matin et de bien déjeuner à midi. En sautant l’un de ces deux repas, le candidat s’expose à une baisse de performances en fin de matinée ou dans l’après-midi. Un dîner trop léger empêche le cerveau de mémoriser pendant la nuit.  Si les aliments ne fournissent pas aux cellules tout ce dont elles ont besoin, elles vont aller chercher ce qui leur manque dans l’organisme, au risque de l’affaiblir. Ainsi, pendant la période d’examens, il est important d’éviter les aliments non nutritifs. Les lipides contenus dans les produits industriels (graisses hydrogénées…) sont à éviter au maximum.

Pour finir, il est indispensable de bien manger pour booster ses performances. Si la réussite passe par les préparations et les révisions, elle se joue également dans l’assiette. Une alimentation adaptée permet en effet d’être en pleine forme psychologiquement et physiquement. Dans ce cas,  il vaut mieux favoriser les repas structurés et éviter le grignotage qui déclenche des variations de glycémie.

Laisser un commentaire à propos de ce

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Ajouter Un Champ

CONS

+
Ajouter Un Champ
Choisissez L'Image