Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

PROJET AFDI-WCP-45 : Des modèles d’affaires élaborés et des projets d’accords mis en place

 PROJET AFDI-WCP-45 : Des modèles d’affaires élaborés et des projets d’accords mis en place

Dans le but d’améliorer la gestion des activités des acteurs de la filière soja bio-SPG dans les collines, Agriculteurs Français et Développement International (Afdi) et Hortitech Development ont organisé un atelier d’échange pour accompagner les acteurs à élaborer un ou plusieurs modèles d’affaires. Aussi de les guider dans la mise en place de projets d’accords entre les maillons de la filière. L’atelier a pris en compte les producteurs, les transformatrices et les semenciers et vise à renforcer la collaboration entre les différents acteurs de la filière soja bio-SPG pour une gestion plus efficace de leurs activités dans les collines.

Image des participantes dans la salle

Ruth EDOH

Dans le souci d’améliorer les conditions de vie de la population des Collines, au moyen de revenus rémunérateurs pour les acteurs de la filière soja et d’un accès facile à une alimentation protéinée pour les consommateurs, Agriculteurs français et développement international (Afdi) et Hortitechs Development ont initié le projet « la certification bio-SPG dans les Collines pour des chaînes de valeur soja plus rémunératrices (Afdi-wcp-45) ». Dans la mise en œuvre de ses activités un diagnostic avait été fait afin de discuter avec les acteurs pour ressortir les modèles d’affaires qu’ils souhaitent mettre en place. Aussi pour avoir des informations sur les points d’accords. « En tant qu’outils, les acteurs ont opté pour la vente groupée. En ce qui concerne le crédit, l’utilisation du Crédit Achat Intrants Groupés (Ciag) est souhaité par les acteurs, ainsi que des outils de planification pour permettre une communication fluide entre les trois maillons. Cela garantira que les commandes soient livrées aux clients à la bonne date » a notifié Ismaïla Imorou Issa, consultant principal déployé pour accompagner les acteurs à réaliser et mettre en place les modèles d’affaires et les accords. A cet effet, un atelier de formation a été organisé pour mettre en place un ou des affaires de coopération entre les acteurs (producteurs, transformateurs et commerçants). Victoire Loke, cheffe de projet Afdi-wcp-45 rappelle que cet atelier fait suite à un processus de travail minutieux réalisé en amont avec les acteurs sur le processus de réalisation des modèles d’affaires et des accords. « Cet atelier est organisé pour accompagner les acteurs à mettre en place un ou des modèles d’affaires et des projets d’accord entre maillon » a-t-elle ajouté.

Pour toutes les parties prenantes impliquées, cette nouvelle étape aura un impact positif sur la filière soja bio-SPG dans les collines. Ces projets d’accords pourront avoir un impact significatif sur l’organisation des acteurs. « La mise en place du modèle d’affaire et des accords permet aux acteurs de mieux s’organiser et aussi assurer une disponibilité de semences pour les producteurs de soja et un stock de matières premières pour les transformatrices de soja » a souligné Boni Larissa, Conseillère agricole à l’Union nationale des coopératives de producteurs de soja (Uncps). Koba Salomé, transformatrice de soja grain bio en produit dérivé, a compris l’importance de la planification pour réussir son activité. Elle déclare « Dès ce jour, j’ai compris qu’il faut faire une planification et avoir un plan d’affaires. J’ai décidé de signer un contrat qui pourrait m’aider à m’approvisionner en matière première ». De son coté, Fleur Amonssou exprime sa satisfaction en affirmant en ces mots : « Je suis satisfaite des modules abordés, notamment celui portant sur le plan d’affaires et l’importance de la vente groupée. Ce nouveau partenariat entre nos maillons constituera une mesure préventive essentielle pour éviter les ruptures d’approvisionnement dans la filière ».

Financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Wacomp, le projet Afdi-wcp-45 est mis en œuvre par Afdi et Hortitechs développement. Pour une durée de 2 ans, plusieurs partenaires ont été impliqués, notamment la Fédération des unions de producteurs du Bénin (Fupro), l’Association nationale des femmes agricultrices (Anaf) et l’Union nationale des coopératives de producteurs (Uncps) au Bénin.

Loading

27 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *