Cancel Preloader

1er groupe de presse agricole en Afrique de l’Ouest

PROMOTION DE LA FILIÈRE PALMIER A HUILE : L’ATDA du Pôle 7 et la DDAEP Atlantique œuvrent pour l’assainissement des pré pépinières et pépinières

 PROMOTION DE LA FILIÈRE PALMIER A HUILE : L’ATDA du Pôle 7 et la DDAEP Atlantique œuvrent pour l’assainissement des pré pépinières et pépinières

Dans le souci de mettre en place des actions concrètes visant à assurer le développement global de la filière du palmier à huile au Bénin, l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) du Pôle 7 a mené en collaboration avec la Direction Départementale de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche (DDAEP) de l’Atlantique une mission conjointe. Cette mission avait pour objectif de suivre et de soutenir les pépiniéristes agréés produisant des plants sélectionnés de palmiers à huile, tout en sensibilisant les populations à la problématique du piratage des plants de palmiers à huile.

Oyéyèmi AGANI

L’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) du Pôle 7 et la Direction Départementale de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche (DDAEP) ont récemment effectué une tournée sur différents sites de plantation de palmiers à huile afin de contrôler les pépinières et les pré-pépinières de palmiers à huile pour assainir l’environnement. Au cours de cette mission auprès des pépiniéristes agréés de la filière du palmier à huile, ils ont identifié certains contrevenants. En effet, l’ATDA, chargée de promouvoir les filières agricoles, a mis à la disposition de la DDAEP les ressources nécessaires pour les aider à mener leurs actions de manière plus efficace afin d’atteindre les différents objectifs.

L’objectif de cette mission conjointe d’assainissement est de veiller à ce que les pépiniéristes agréés, connus par le CRA-PP, respectent les consignes données par le CRA-PP en ce qui concerne la gestion des graines germées qui leur sont fournies, de repérer toutes les sources de production de plants de palmiers à huile piratés et de détruire systématiquement tous les plants piratés de palmiers à huile afin de permettre aux planteurs d’accéder à des plants de qualité provenant des graines germées du CRA-PP de Pobè. De plus, chaque année, le CRA-PP envoie à la fois à l’ATDA du Pôle 7 et à la DDAEP la liste des pépiniéristes agréés avec les quantités de graines germées fournies.

<< Cette année, nous avons 47 pépiniéristes agréés, dont 25 au niveau du Pôle 7. Parmi ces 25, nous avons enregistré 2 décès, ce qui nous donne actuellement 23 pépiniéristes >>,

précise Vincent Koussouali, assistant du chef de programme des filières et de la diversification de l’ATDA du Pôle 7.

Ainsi, connaissant le nombre de pépiniéristes agréés, il est facile d’identifier ceux qui utilisent des plants piratés ou non grâce à un questionnaire qui leur est adressé. Par ailleurs, la DDAEP a pour rôle de contrôler la production végétale et les produits végétaux. Selon Armand Soglo, chef de la division des services de réglementation et de contrôle à la DDAEP de l’Atlantique, cette mission a permis << d’assainir l’environnement au sein des pépinières, de sécuriser la commercialisation auprès des pépiniéristes agréés et de sécuriser également les plantations de palmiers à huile >>.

Cependant, plusieurs actions sont prévues pour assurer un suivi continu et une amélioration des pré-pépinières de palmiers à huile après cette mission.

« Nous resterons en collaboration avec le CRA-PP de Pobè afin qu’il puisse contrôler la sortie des graines germées de leur centre, poursuivre le contrôle et l’assainissement des pépinières et des pré-pépinières pour éradiquer ce fléau et permettre à nos vaillants planteurs de pouvoir accéder à des plants de qualité »,

affirme le chef programme des filières et diversification de l’ATDA du pole 7 avant d’ajouter : « Nous veillerons à ce que ceux qui pratiquent cette activité illégale soient soumis à des poursuites judiciaires une fois identifiés ».

En conclusion, Hubert Dognon Tchoukpèmi, directeur de la DDAEP de l’Atlantique, exprime sa gratitude envers l’ATDA pour sa contribution en termes d’informations fournies et pour avoir mis en place des moyens nécessaires pour la réalisation de cette mission.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *